Maj. le 10 décembre 2019 à 10 h 13 min

Une Tesla Model 3 avec l’Autopilot activé a percuté une voiture de police à Norwalk, dans le Connecticut (USA). Le conducteur du véhicule affirme n’avoir activé le pilotage automatique que pendant un bref instant. Heureusement, la collision n’a pas fait de blessé.  

tesla model 3 autopilot percute voiture police
Crédit photo : la police du Connecticut

Ce samedi 7 décembre, une Tesla Model 3 dont l’Autopilot était activé est venue percuter une voiture de police stationnée à côté d’un véhicule en panne, rapportent nos confrères d’Electrek. D’après les forces de police de Norwalk, deux agent étaient sur place pour évacuer la voiture en panne de la chaussée. Ils attendaient apparemment une dépanneuse.

Après avoir percuté les deux voitures stationnées, la Tesla Model 3 a continué sa route sur quelques mètres. « Le conducteur de la Tesla a déclaré avoir mis son véhicule sur pilote automatique le temps de calmer son chien qui se trouvait sur le siège arrière » rapporte la police américaine sur Facebook. Selon le conducteur, l’Autopilot n’est pas resté activé bien longtemps.

Malgré ses explications, l’automobiliste « a reçu une assignation pour délit de conduite imprudente et mise en danger ». La police ne considère pas que le pilotage automatique soit une excuse pour faire preuve de distraction au volant. « Lorsque vous conduisez un véhicule, toute votre attention est requise à tout moment pour assurer une conduite sûre » poursuit le communiqué des forces de l’ordre.

Lire également : Tesla Model X – une actrice porno démontre l’efficacité de l’Autopilot

Tesla recommande de garder les mains sur le volant

« Le pilote automatique est destinés à être utilisé par un conducteur pleinement attentif, qui a les mains sur le volant et est prêt à prendre le relais à tout moment » explique la firme d’Elon Musk sur son site web. Même avec le pilotage automatique activé, vous devez impérativement garder les mains sur le volant. Si ce n’est pas le cas, une sonnerie va vous rappeler à l’ordre. Dans un second temps, la Tesla va ralentir et se rabattre sur le bord de la route. Dans ce cas-ci, on imagine que la sonnerie n’a pas dissuadé le conducteur d’enlever ses mains du volant.

Pour l’heure, aucune voiture n’est encore 100% autonome, souligne Tesla. « Bien que ces fonctionnalités soient conçues pour devenir plus performantes au fil du temps, les fonctionnalités actuellement activées ne rendent pas le véhicule autonome » met en garde la firme automobile. De nombreux conducteurs prennent actuellement des risques lorsque l’Autopilot est activé. En décembre dernier, un conducteur ivre mort s’est même endormi au volant de sa Tesla Model S. Lors de chaque fait de ce genre, Tesla condamne fermement les imprudences. Que pensez-vous de cet accident sans gravité ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Electrek

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Voiture électrique : quelle est la durée de vie de la batterie ?

Les voitures électriques s’imposent de plus en plus dans le parc automobile français et international. Plus écologiques que les modèles thermiques, elles sont de plus en plus abordables et intéressent ainsi une nouvelle frange de la population. Mais quid de…