Tesla : Elon Musk annonce que la firme a déjoué une énorme cyberattaque

 

Tesla a évité une cyberattaque qui aurait pu paralyser l’une de ses usines les plus importantes, a annoncé Elon Musk ce vendredi 28 août. La société a été la cible d’une attaque au ransomware qui a été déjouée au dernier moment grâce à un employé de la Gigafactory du Nevada, aux États-Unis.

Elon Musk : Tesla

Cette semaine, le ministère américain de la Justice a rendu publique une plainte décrivant une attaque au ransomware contre une société. La cyberattaque n’est pas allée juqu’au bout puiqu’ayant été déjouée in extrémis. La publication ne mentionne pas le nom de l’entreprise visée, si ce n’est qu’elle est située à Sparks, dans l’État du Nevada. Très vite, le site Teslarati, généralement bien informé, a annoncé qu’il s’agissait de Tesla. La firme possède en effet une usine à Sparks qui fabrique des cellules et packs de batterie, ainsi que des moteurs électriques.

Un hacker russe de 27 ans derrière les barreaux

S’il y avait encore des doutes sur l’identité de l’entreprise, Elon Musk a levé tout doute en confirmant que Tesla était bien la société ciblée. Comme souvent, c’est sur Twitter que le patron de la firme s’est exprimé au travers d’une réponse à un post publié par Teslarati. « Grand merci. C’était une attaque sérieuse », a écrit Elon Musk.

D’après le document mis en ligne par le département américain de la Justice, un homme russe de 27 ans du nom de Egor Igorevich Kriuchkov a été arrêté. Ce dernier a tenté de soudoyer un employé de Tesla pour introduire un ransomware sur un PC de l’entreprise. Ce genre de programme malveillant commence d’abord par infecter un ordinateur, chiffre tous les fichiers avant de se répandre sur tout le réseau. Tesla aurait été forcé de payer une rançon pour recouvrer l’accès à ses données sensibles.

Une promesse d’un million de dollars

Malheureusement pour le hacker et heureusement pour Tesla, l'employé qui devait servir de relai n’est pas rentré dans la combine. Malgré la promesse d’une mirobolante somme de 1 million de dollars, le salarié a alerté sa hiérarchie. Tesla a ensuite déposé une plainte auprès du FBI dont l’enquête a conduit à l’arrestation du russe.

Ce genre d’attaque est malheureusement très courant. Et dans la plupart des cas, les entreprises ciblées n’échappent pas aux terribles conséquences. Garmin a été victime d’une cyberattaque similaire le mois dernier. Plusieurs services de l’entreprise ont été paralysés pendant des jours. Selon certaines indiscrétions, la firme a dû céder au chantage des hackers pour rétablir ses services. L’année dernière, un rasomware s’en prenait également à plus d’une centaine d’hôpitaux en France, mettant la vie de nombreux patients en danger .

Source : Teslarati



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…