Surprise ! Sony et Microsoft s’allient pour améliorer le cloud gaming sur PlayStation

 

Sony (PlayStation) et Microsoft (Xbox) main dans la main pour collaborer sur de nouvelles expériences pour le jeu vidéo, on ne s'y attendait, mais c'est pourtant bien réel. Principale information : PlayStation devrait s'appuyer sur la technologie cloud Microsoft Azure pour ses services de streaming. 

sony microsoft
A gauche : Kenichiro Yoshida, PDG de Sony Corporation
A droite : Satya Nadella, PDG de Microsoft

Voilà une annonce que l'on n'attendait pas. Sony et Microsoft ont communiqué entrer en collaboration pour développer des solutions de cloud gaming et liées à l'Intelligence Artificielle. Les deux concurrents, qui détiennent respectivement PlayStation et Sony, vont réfléchir ensemble aux moyens qu'ils peuvent mettre en oeuvre pour améliorer l'expérience vidéoludique des joueurs. Intriguant alors que la nouvelle génération de consoles est attendue pour 2020.

Sony va utiliser les serveurs cloud Microsoft Azure pour PlayStation

Les géants japonais et américain vont travailler sur l'IA et les semiconducteurs main dans la main, mais l'élément qui semble le plus important à retenir est le fait que Sony va utiliser la technologie de cloud Microsoft Azure pour ses fonctionnalités de cloud gaming. Une information extrêmement intéressante alors qu'on avait peur que PlayStation soit bientôt complètement largué sur le terrain du jeu vidéo en streaming face à la concurrence avec notamment Google Stadia et Project xCloud.

Sony partait avec un gros train de retard car il est loin d'avoir l'expertise de Google ou Microsoft en matière de serveurs cloud. Une solution possible aurait été de s'allier avec Amazon, qui est également un puissant acteur de ce marché. Cela aurait permis de ne pas renforcer directement un concurrent direct. Mais Sony a dû estimé que la firme de Redmond apportait des garanties supplémentaires. Cette dernière est notamment déjà très bien avancée en ce qui concerne le cloud et le streaming appliqué au jeu vidéo.

Sony est réputé pour être têtu et admettre qu'il a besoin de Microsoft est une décision à laquelle on ne s'attendait certainement pas. Mais cela dénote que la firme a conscience de la dangerosité de la situation alors que Xbox pourrait frapper très fort avec ses prochaines consoles et ses offres de services.

Lire aussi : PS5 : date de sortie, prix et fiche technique



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !