Streamiz : le patron du site de streaming illégal condamné à deux ans de prison et 83,6 millions d’euros d’amende

Maj. le 21 février 2018 à 14 h 18 min

Streamiz, site de streaming illégal, revient dans l’actualité avec la condamnation de son ancien patron à deux ans de prison ferme et 83,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour les parties civiles (Disney, Warner…). Il a été reconnu coupable de contrefaçon et travail dissimulé. Le Français de 41 ans est actuellement en fuite et un mandat d’arrêt a été émis à son encontre.

streamiz

Streamiz, ce nom vous dit peut-être quelque chose. Il y a quelques années, il s’agissait d’un des sites de streaming illégaux les plus populaires en France. On y retrouvait des milliers de films via des liens d’hébergeurs comme MegaUpload ou Putlocker partagés par les utilisateurs. D’après l’avocat de la Sacem, cité par l’AFP, Streamiz était même le deuxième site de streaming le plus fréquenté dans l’hexagone en 2011 avec une moyenne de 250 000 visiteurs uniques par mois. D’après les estimations, 40 000 longs-métrages auraient totalisé environ 500 millions de vues.

Streamiz : le patron du site de streaming illégal est en fuite

Si on en reparle aujourd’hui, c’est que l’ancien patron de la plateforme a été condamné ce lundi 19 février 2018 par le tribunal de Nanterre à deux ans de prison ferme et 83,6 millions d’euros de dommages et intérêts aux parties civiles. Il a été jugé coupable de contrefaçon et travail dissimulé. Parmi les accusateurs, on retrouve des poids lourds de l’industrie comme Disney, 20th Century Fox, Warner Bros, la Sacem et des  syndicats professionnels.

Le condamné, un Français de 41 ans, est actuellement en fuite. Une enquête à son encontre avait été ouverte en décembre 2009 suite une plainte de la Fédération nationale des distributeurs de film (FNDF), relate l’AFP. Il avait finalement été interpellé en octobre 2011 avec 30 000 euros en liquide cachés dans des chaussettes. Il aurait engrangé en moins de deux ans près de 150 000 euros de revenus publicitaires qu’il aurait dissimulé sur des comptes bancaires à l’étranger. Malgré la multiplication des offres légales avec Netflix et autres, les sites de streaming sont encore très populaires en France. 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix envisage de lancer un abonnement moins cher

Netflix étudie la possibilité de proposer un abonnement encore moins cher partout dans le monde. D’abord testé sur le marché indien, ce nouvel abonnement low cost devrait permettre au service de VOD de séduire 10 millions d’abonnés en plus d’ici la…