Streaming illégal : 7 français arrêtés pour le piratage de 2 millions de séries

 

12 sites de streaming illégal viennent d'être démantelés par les autorités françaises. L'administrateur, un jeune homme de 22 ans, et ses 6 complices, ont été interpellés par la police. Accusé d'avoir piraté plus de 2 millions épisodes de séries, ils risquent jusqu'à 7 ans de prison et 750 000 euros d’amende. 

streaming illéga français arrêtés piratage 2 millions series

La police judiciaire de Dijon, l’Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) et la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) sont parvenus à interpeller l'administrateur de 12 sites de streaming illégal, rapportent nos confrères de Zataz. Parmi les sites démantelés, on trouve series-en-streaming.tv, seriefr.eu, seriefr.xyz, full-stream.ws et dpstream.co. Le site le plus populaire comptait plus de 700 000 visiteurs uniques tous les mois, assure Frédéric Delacroix, Délégué général de l’ALPA. 15% des visiteurs étaient français.

Lire également : streaming illégal – 3 propriétaires de sites pirates écopent de 17 ans de prison

Streaming illégal : 12 sites pirates démantelés par la justice

Avec l'aide de 6 complices, dont deux mineurs au moment des faits, l'homme de 22 ans, un étudiant en informatique et robotique originaire de Besançon, a mis en ligne plus de 2 millions d'épisodes de séries “sur son temps libre”, explique Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, à nos confrères du Figaro. Les fichiers étaient hébergés sur des serveurs Cloudflare situés aux Pays-Bas, en Suisse et aux Etats-Unis.

Entre 2017 et 2019, les 12 sites ont généré près de 200 000 € de revenus publicitaires via des régies en Israël, Estonie et Espagne. Pendant la même période, les 7 complices ont aussi gagné près de 30 000 € en cryptomonnaies. Ces fonds ont été saisis par l’Agrasc, l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués. “Tout est parti d'un signalement de l'Alpa, l'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle qui a détecté fin 2017 la montée en puissance d'un site de streaming illégal baptisé Seriesfr.eu, dont les serveurs étaient hébergés aux Pays-Bas et aux États-Unis” explique le procureur en charge de l'affaire.

Lire aussi : sites pirates : comment le gouvernement veut combattre le streaming illégal de séries

Les accusés, maintenant âgés de 19 à 36 ans, devront répondre de leurs actes devant un tribunal en juin et en novembre 2019, annonce Etienne Manteau. Ils seront jugés pour “contrefaçon et recel de contrefaçon d’œuvres audiovisuelles, commis en bande organisée”. Les 7 pirates risquent jusqu'à 7 années d'emprisonnement et 750 000 euros d'amende si les ayants droits se portent parties civiles.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Youtube logo
YouTube permet enfin de régler la qualité des vidéos par défaut

YouTube permet enfin aux internautes de définir la qualité des vidéos par défaut. Promise depuis des mois, une nouvelle option beta laisse les utilisateurs régler la qualité des séquences sur haute, basse ou automatique en accédant directement aux réglages. Lors des…