Streaming illégal : 3 propriétaires de sites pirates écopent de 17 ans de prison

Les 3 propriétaires de sites de streaming illégaux viennent d’être condamnés à un total de 17 ans de prison ferme suite à une décision de la justice anglaise. Par le biais de sites web comme dreamboxtv.co.uk et yourfootie.com, ils avaient permis aux internautes de regarder gratuitement les match de la Premier League anglaise. 

streaming illegal sites pirates prison

Steven King, Paul Rolston et Daniel Malone viennent d’écoper d’un total de 17 ans de prison ferme, rapportent nos confrères du Parisien. King, le cerveau de l’opération, passera 7 ans et 4 mois derrière les barreaux, contre 6 ans et 4 mois pour Rolston, et 3 ans et 3 mois pour Malone. C’est l’une des peines les plus longues prononcées par la FACT (The Federation Against Copyright Theft), un organisme de lutte contre le piratage. A titre de comparaison, un pirate américain avait écopé de 3 ans de prison ferme en 2015 pour avoir mis sur pied des sites de partage de musique. Les peines de prison ferme restent rares pour les faits de ce type.

Streaming illégal : 17 ans de prison pour avoir diffusé les match de la Premier League

« Notre message est clair : vous irez en prison si vous commettez ce genre de crimes. Ne croyez pas qu’il n’y a pas de victimes, vous mettez en danger le travail de milliers de gens ordinaires. Ne pensez pas qu’Internet procure l’anonymat, ce n’est pas le cas » résume Kieron Sharp, directeur général de la FACT, interrogé par nos confrères de la BBC. « Il s’agit de payer pour ce que nous aimons tous regarder et que nous voulons voir. Si ceux qui regardent ne paient pas, il n’y aura plus de match de football » estime le responsable.

En 10 ans d’activité, les 3 compères sont parvenus à gagner plus de 5 millions de livres sterling, près de 6 millions d’euros, en diffusant sur leurs sites les rencontres de la Premier League anglaise. Des plateformes comme dreamboxtv.co.uk et yourfootie.com généraient ainsi d’importants revenus publicitaires. Le juge en charge de l’affaire a qualifié les annonceurs publicitaires présents sur les sites de « profondément malhonnêtes ». 

Lire aussi : 2 ans de prison avec sursis et 1800 euros d’amende pour avoir piraté 223 films

Pour la Premier League, cette sentence sonne comme une victoire face aux pirates. « Cette décision fournit une preuve de plus que la loi rattrape les entreprises et les particuliers qui fraudent les titulaires de droits et violent les droits d’auteur. Les peines privatives de liberté reflètent la gravité de leurs actes » souligne Kevin Plumb, le directeur des services juridiques de la Premier League, estimant que le piratage d’un match de football est devenu très compliqué au Royaume-Uni. Ces condamnations vont-elles dissuader les pirates ?



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Disney+ ne coûte que 1,5 € par mois en Inde, mais il y a un hic

En Inde, après un petit retard à l’allumage, Disney+ vient finalement d’être lancé. Le service permet d’accéder à un catalogue similaire du reste du monde, à un prix néanmoins largement inférieur à celui que l’on peut observer partout ailleurs. En…

Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder en ce nouveau week-end de confinement total, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue…

Disney+ est désormais plus populaire que Netflix aux États-Unis

Disney+ plus populaire que Netflix aux États-Unis. C’est en tout cas ce qu’affirme un récent rapport du cabinet d’analyse Apptopia et Braze, une plateforme spécialisée dans l’observation des tendances actuelles des consommateurs.  Netflix  reste évidemment le roi du streaming mondial,…