StopCovid : La CNIL met en demeure le ministère de la Santé pour des “irrégularités”

 

StopCovid n'est pas encore irréprochable. La CNIL vient de mettre en demeure le ministère des Solidarités et de la Santé en raison de plusieurs “irrégularités” repérées dans l'application de traçage numérique. L'organisme a donné un délai d'un mois pour procéder aux réajustements nécessaires.

stopcovid mise en demeure cnil
Crédits : ministère de la Santé

StopCovid a été lancé le 2 juin 2020. Après un mois et demi d'activité, il est clair que l'application de traçage numérique n'a pas eu le succès escompté. Selon les derniers chiffres révélés par le secrétaire d'État chargé au numérique Cédric O, StopCovid n'a servi qu'à envoyer 14 alertes depuis son déploiement. En outre, plus de 460 000 personnes ont désinstallé l'application.

Il faut rajouter à ces déconvenues un nouveau problème. En effet, après avoir approuvé le lancement de StopCovid sous plusieurs conditions, la CNIL a décidé de rappeler à l'ordre le ministère des Solidarités et de la Santé. Pour l'institution, quelques irrégularités sur l'application de traçage numérique demeurent et doivent être corrigées.

D'après la Commission, des manquements sont à noter concernant :

  • les informations fournies aux utilisateurs à propos de la destination de leurs données
  •  la nature du contrat de sous-traitance entre le ministère de la Santé et l'Inria (l'Institut national de recherche en informatique et en automatique)
  • une analyse d'impact sur le traitement des données à des fins de sécurité

À lire également : StopCovid – l’Europe critique l’application française incompatible avec les pays voisins

Un mois pour tout corriger

En outre, l'organisme demande à ce que le gouvernement fasse une déclaration officielle quant à l'efficacité de l'application pour contenir la propagation du virus. La CNIL a donné un mois au ministère des Solidarités et de la Santé pour redresser la barre. Dans le cas contraire, l'organisme pourrait envisager des sanctions, sans toutefois préciser lesquelles.

Pour rappel, StopCovid n'est pas parvenu à dépasser les 2 millions d'utilisateurs. De fait, l'application demeure pour le moins inefficace. En effet, StopCovid doit mobiliser au minimum 14% de la population française pour avoir un impact statistique. Avec seulement 2% à son actif, l'application ne joue qu'un rôle mineur dans la lutte contre le Covid-19.

Source : CNIL



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !