Squeezie, Cyprien, #BalanceTonYoutubeur : tout savoir sur l’affaire qui secoue le web français

Tremblement de terre sur le web français. Le Youtubeur Squeezie a dénoncé sur son compte Twitter certains de ses confrères abusant de leur célébrité pour obtenir des faveurs de jeunes abonnées. Le Parisien a obtenu des noms, Cyprien a confirmé. Le hashtag #BalanceTonYoutubeur a été créé. Le Youtube Game vit sa première crise en France. Retour sur l’affaire qui secoue le web français.

squeezie cyprien balancetonyoutubeur

Lundi 6 août, Squeezie, superstar de la plateforme Youtube (11 millions d’abonnés), postait un tweet sans équivoque sur son compte. Il y dénonçait certains de ses confrères abusant de « la vulnérabilité psychologique » de certaines jeunes abonnées pour obtenir des faveurs sexuelles. Toutefois, le sujet étant particulièrement épineux, Squeezie n’a révélé aucun nom. Les internautes se sont émus de ces révélations. Mais eux voulaient des noms.

#BalanceTonYoutubeur : quand les internautes jouent les justiciers

Très vite, les internautes ont créé le hashtag #BalanceTonYoutubeur en référence au hashtag #BalanceTonPorc de l’affaire Weinstein. Le but : encourager les victimes à s’exprimer, à dénoncer leurs agresseurs. Sur Twitter les témoignages affluent. Problème : tous ne sont pas avérés. D’ailleurs, difficile de dire si un tweet est certifié exact. Des noms font surface, dont un en particulier : Norman. Le Youtubeur, humoriste et comédien est pris à parti. Pis, il fait l’objet d’un véritable bashing. Des captures d’écran de supposées conversations entre de jeunes abonnées et lui font surface. On y découvre des propos à caractère sexuel.

Mais la plupart des captures ont été vulgairement retouchées. Les détails ne trompent pas. Hélas, le mal est fait, l’image du Youtubeur est sérieusement égratignée. Sur tous ses réseaux sociaux, sur sa chaîne Youtube, il fait l’objet d’insultes et d’accusations sans aucune preuve à l’appui. Certains internautes ont endossé les rôles de justicier, juge et bourreau à la fois. Bilan : Norman et les autres Youtubeurs visés font l’objet d’une véritable chasse aux sorcières. Pis, la parole des véritables victimes n’est plus entendue.

Le Parisien révèle des noms de Youtubeurs célèbres

Suite à la multiplications de tweets accusateurs, Le Parisien mène l’enquête, recueillie des témoignages. Ressortent alors plusieurs noms. Celui de Norman et de la plupart des Youtubeurs pointés du doigt par les internautes n’y sont pas. Mais de grandes stars de Youtube font bien partie des agresseurs présumés révélés par Le Parisien. Sur Twitter la bataille entre les défenseurs de victimes et les pro-Youtubeurs fait rage. Certains accusent même Le Parisien d’avoir publié des captures d’écran sans les vérifier. Difficile à croire. Le Parisien a interviewé des victimes d’agression, a recueilli de long témoignages. Le sérieux du journal n’est plus à démontrer. Parmi les agresseurs sont cités Wass Freestyle, Anthox Colaboy, Math Podcast ou From Human to GOD.

Cyprien : la superstar de Youtube s’exprime à son tour

Après les déclarations de Squeezie et la parution de l’article du Parisien, une autre superstar de Youtube est sortie du silence. Cyprien a choisi comme Squeezie de poster un tweet pour réagir à l’affaire #BalanceTonYoutubeur. Il y partage l’article du Parisien et écrit les mots suivants :

Quelques YouTubeurs abusent de leurs abonnés et ils entachent la réputation de tous les créateurs. Ne nous mettez pas tous dans le même panier, les rumeurs nuisent, pour la plupart on essaie de faire d’internet un espace sain de création.

La publication de ce tweet a suscité de vives réactions. La plupart demandent à Cyprien de donner des noms. Il répond simplement : « ils sont dans l’article » confirmant ainsi les Youtubeurs mentionnés dans l’enquête du Parisien. En deux jours ce scandale a permis de libérer la parole de nombreuses victimes. Et ce n’est que le début.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft Edge va supporter les extensions Chrome

Microsoft Edge va supporter les extensions disponibles pour Google Chrome quand le développement de la prochaine version du navigateur, avec le moteur de rendu Chromium, sera achevé. Cette nouvelle mouture ne devrait d’ailleurs pas être seulement disponible sur les ordinateurs…