Avec la Speeder, le rêve d’une moto volante devient réalité

Maj. le 11 mars 2019 à 15 h 59 min

Personnage récurrent des films de science-fiction, la moto volante est devenue une réalité. La société Jetpack Aviation lance le premier modèle du monde, la Speeder. Elle est disponible en précommande à 380 000 dollars.

moto volante speeder

Qui n’a jamais rêvé, enfant, de piloter une moto volante ? Les films de science-fiction nous ont abreuvé de concepts plus ou moins réussis, mais jamais un modèle réel n’avait été créé. C’est maintenant chose faite. La société Jetpack Aviation a réalisé ce rêve complètement fou : la moto volante arrive bientôt au dessus de nos routes.

Baptisée Speeder, elle est alimentée par quatre turboréacteurs capables de la propulser jusqu’à 4600 mètres d’altitude ! La moto peut également rester en position stationnaire, comme un hélicoptère.

La Speeder pèse 105 kg et peut soulever un pilote de moins de 109 kg. Elle pourra atteindre la vitesse de pointe de 240 km/h. Toutefois, il ne faudra pas partir trop loin : la Speeder ne peut voler qu’une vingtaine de minutes avec un plein (kérosène ou diesel).

La première moto volante du monde disponible en précommande

A l’origine conçue pour des applications militaires, la Speeder est d’ores et déjà disponible en précommande pour le grand public. La moto volante reste néanmoins réservée à un public particulièrement fortuné puisqu’elle est vendue 380 000 dollars. Une avance de 10 000 dollars est demandée lors de la précommande.

La Speeder est proposée en deux versions : un modèle nécessitant une licence de pilote, un autre ultraléger et moins rapide pilotable sans licence. Dans les deux cas, l’utilisation de la moto devrait être réservé à des espaces bien particuliers. Aucune législation n’existe au sujet de ce produit futuriste.

Ce n’est pas la première fois que la société Jetpack Aviation témoigne de son savoir-faire. L’entreprise s’était déjà illustrée avec le Jetpack JB-10, un réacteur dorsal permettant de voler comme Iron man. 

Plus généralement, les industriels commencent à développer des produits du genre. Nous avons pu par exemple découvrir la voiture volante selon Uber au CES de Las Vegas. Elon Musk quant à lui prépare  ses Tesla à s’envoler. Enfin, le créateur de Google propose sa voiture volante en précommande depuis mi-2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla risque la faillite dans moins d’un an, assure Elon Musk

Elon Musk estime que Tesla risque de faire faillite dans moins d’un an si des mesures extrêmes ne sont pas prises. Afin de sauver le constructeur automobile, le dirigeant a donc annoncé une importante réduction des dépenses du groupe. Il espère ainsi parvenir…

Microsoft Paint sur Windows 10 reçoit de nouvelles fonctionnalités

Microsoft Paint n’est pas mort. L’application de dessin bénéficie même d’une mise à jour qui lui ajoute de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité. Elles seront disponibles dans la mise à jour Windows 10 de mai 2019. Avec ces nouvelles options, le clavier…