Snapchat lance Cameo, voici comment transformer votre tête en GIF rigolo

Maj. le 9 décembre 2019 à 15 h 31 min

Snapchat lance Cameo, une fonctionnalité qui permet de transformer votre tête en GIF rigolo, à travers plusieurs thématiques comme l’argent, les courses au supermarché, et bien évidemment les chats.

fond coloré et captures d'écran Snapchat cameos
Crédits : Snapchat

Après avoir ressusciter le filtre vieillissant de FaceApp, Snapchat s’apprête à lancer une nouvelle fonctionnalité : Cameo. Le principe est très simple : les utilisateurs sont invités à se prendre en selfie, et à ensuite greffer leur tête dans des petits GIFs thématiques crées par Snapchat. Une occasion parfaite de se voir en chat, ou assis derrière un bureau recouvert de billets de banque.

En outre, il est possible d’ajouter du texte à ses vidéos. Snapchat va également y intégrer de nouvelles expressions faciales et des mouvements de bouche inédits. Il serait également possible de réaliser des vidéos à plusieurs, à condition que vos amis aient également Cameo. Pour l’heure Cameo est en phase de test, mais il s’avère que certains utilisateurs français chanceux ont pu s’y essayer. Ces phases de test précédent généralement un déploiement général, cette fonctionnalité devrait donc arriver dans peu de temps en France.

Aux Etats-Unis, la sortie de Cameo est prévue pour le 18 décembre sur iOS et Android et proposera plus de 150 situations/thématiques différentes, ainsi que des filtres vidéos. Avec cette fonctionnalité inédite, Snapchat entend maintenir sa bonne santé actuelle. Après une mauvaise passe et une fuite massive des utilisateurs vers Instagram et TikTok, le réseau social avait su rebondir et était parvenu à récupérer 4 millions d’utilisateurs supplémentaires grâce notamment à une refonte complète de l’application mobile.

À lire également : Snapchat dénonce les tactiques de Facebook et d’Instagram pour écraser la concurrence

Comme des airs de Zao

La fonctionnalité de Snapchat rappelle fortement Zao, cette application chinoise bluffante consacrée à la réalisation de deepfakes. Zao vous proposait d’intégrer votre visage sur celui d’un acteur. Il suffisait pour cela de fournir plusieurs photos de vous, et le logiciel de deepfake se chargeait du reste. Le résultat était plutôt incroyable, et on avait vite fait de s’amuser à mettre sa tête sur toute la filmographie de Leonardo Dicaprio.

Mais, puisqu’il y a toujours un mais, les utilisateurs étaient inquiets de la manière dont Zao utilisait leurs données personnelles. Et pour cause, l’entreprise se réservait un usage « irrévocable, permanent et transférable ». Face à la polémique grandissante, Zao avait dû revoir sa copie et modifier ses conditions d’utilisation.

Source : engadget

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram permet enfin de s’échanger des messages privés sur le web

Instagram commence timidement à déployer les messages directs sur le web. Il devient donc possible, lorsque la fonctionnalité est active, de s’échanger des messages privés depuis n’importe quelle plateforme. La fonctionnalité était en test interne depuis de nombreux mois. Le…

TikTok : un SMS suffit pour pirater n’importe quel compte !

TikTok est victime d’une faille de sécurité majeure. Si elle venait à être exploitée, des pirates pourraient s’en servir pour modifier le contenu des vidéos publiées sur la plateforme. En outre, les hackers pourraient également accéder aux données personnelles des…

Facebook OS : le réseau social prépare une alternative à Android

Facebook développe actuellement une alternative à Android. Avec Facebook OS, la firme de Mark Zuckerberg cherche à prendre son indépendance vis à vis de Google. Ce système d’exploitation alternatif est avant tout destiné aux enceintes connectées Portal et aux casques…

Facebook vous traque en permanence même lorsque le GPS est désactivé

Facebook a admis que son application utilise diverses techniques pour collecter les données de localisation des utilisateurs. Désactiver les services GPS sur votre smartphone n’empêche pas le réseau social d’utiliser votre emplacement à des fins de ciblage publicitaire. Facebook récolte…

Antitrust : les États-Unis voudraient séparer Facebook, Instagram et WhatsApp

Selon le Wall Street Journal paru cette semaine, Facebook pourrait faire l’objet d’une injonction préliminaire menée par la commission fédérale américaine dédiée au commerce. Le but de cette enquête serait d’empêcher la firme de renforcer l’interopérabilité entre ces différents services,…