Maj. le 6 septembre 2019 à 11 h 18 min

Un smartphone Android est désormais plus difficile à pirater qu’un iPhone, assure Zerodium, une firme spécialisée dans l’achat et la vente d’attaques informatiques. D’après elle, Google est parvenu à apporter d’importantes améliorations à la sécurité d’Android lors de chaque nouvelle mise à jour majeure. De leur côté, les smartphones Apple pèchent par les graves failles de sécurité repérées dans iMessage, le protocole de messagerie instantanée, et Safari, le navigateur web intégré par défaut. 

smartphone android plus difficile pirater iphone

Zerodium vient de mettre à jour sa liste de prix pour l’achat d’une méthode de piratage, rapportent nos confrères de ZDNet. Désormais, un pirate qui met au point une astuce pour pirater un smartphone Android sans interaction de son propriétaire est rémunéré jusqu’à 2,5 millions de dollars. Un procédé similaire destiné à pirater un iPhone ne vaut plus que 2 millions de dollars. La situation était bien différente il y a seulement un an. Á l’époque, les pirates de smartphones Android ne pouvaient espérer que 200 000 dollars. « Pour la première fois, nous paierons plus pour Android que pour iOS » souligne d’ailleurs Zerodium sur son compte Twitter.

Lire également : iPhone, Android : un nouvel outil peut déverrouiller presque n’importe quel smartphone

Android vs iOS : c’est désormais plus facile de pirater un iPhone

Interrogé par ZDnet, Chouakri Bekrar, le PDG de Zerodium, explique que de nombreux hackers proposent aujourd’hui des méthodes pour pirater un iPhone. En conséquence, le marché des attaques informatiques sur iOS est saturé. La plupart des courtiers en exploitation comme Zerodium se concentrent en effet depuis toujours sur iOS. En effet, la plupart des iPhone sur le marché sont à jour. D’après Apple, 85% des iPhone tournent sous iOS 12. Cet excellent taux d’adoption facilite évidemment la tâche des pirates. Il leur suffit de concentrer leurs efforts sur une seule version de l’OS.

C’est évidemment le contraire sur Android. Chaque constructeur utilise en effet une surcouche et des composants différents. De même, tous les smartphones Android n’ont pas installé Android 10, Pie ou Oreo, les 3 dernières versions de l’OS. Au final, la fragmentation d’Android complique le travail des hackers. « La sécurité d’Android s’améliore à chaque nouvelle version du système d’exploitation grâce aux équipes de sécurité de Google et de Samsung. Il devient donc très difficile et fastidieux de développer des chaînes d’exploitation complète pour Android, et il est encore plus difficile de développer des méthodes ne nécessitant aucune interaction de l’utilisateur » ajoute Chouakri Bekrar.

Safari et iMessage sont vulnérables, assure Zerodium

Zerodium a constaté la tendance inverse sur iOS. « Au cours des derniers mois, nous avons observé une augmentation du nombre de chaînes d’exploitation iOS, principalement au sein de Safari et iMessage, développées et vendues par des chercheurs du monde entier. Le marché pour iOS est inondé » explique le PDG. Cet été, Google Project Zero a d’ailleurs découvert 4 mises en pratiques de 5 failles critiques découvertes récemment sur iOS. Ces brèches permettaient de pirater des iPhone à distance en envoyant un simple message via iMessage. Apple a rapidement corrigé les failles via une mise à jour.

« En réponse à ces nouveaux défis techniques liés à la sécurité Android et à notre observation des tendances du marché, nous pensons qu’il est temps d’attribuer des primes les plus élevées aux exploits Android jusqu’à ce qu’Apple améliore la sécurité d’iOS et renforce ses sections les plus faibles, à savoir iMessage et Safari » conclut le PDG de Zerodium. Sans surprise, Google abonde dans le même sens. Début 2018, David Kleidermacher, l’homme en charge de la sécurité d’Android, assurait qu’ « il est aujourd’hui bien plus difficile pour les pirates de dénicher une faille de sécurité critique dans le système Android ». Malgré des erreurs passées, Google est parvenu à faire murir son OS mobile. Que pensez-vous des constats de Zerodium ? iOS est-il sur la mauvaise pente ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : ZDNet



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…