Shadow : le PC dans le Cloud divise ses prix par deux, mais reste plus cher que Google Stadia

 

Le Français Blade, qui commercialise la technologie Shadow, revoit ses prix à la baisse. Son offre d'entrée est ainsi divisée par deux, tandis que le ray-tracing est accessible aux abonnements supérieurs.

Shadow

Shadow, le PC dans le Cloud, revoit ses tarifs. Ceux-ci ont peut-être longtemps constitué un frein pour les potentiels utilisateurs et avec l'arrivée imminente de la concurrence, il était temps que Blade prenne le taureau par les cornes. L'entreprise propose donc une nouvelle offre, appelée Boost, laquelle permet d'accéder au service de Cloud Gaming à moindres frais.

Shadow dévoile une offre à 12,99 €/mois

L'offre Shadow se décline désormais de la façon suivante :

  • Boost = disponible pour 12,99 € (ou 14,99 € sans engagement,), cette offre permet d'accéder à un quadricœur à 3,4 GHz, à 12 Go de RAM et à 256 Go de stockage. Elle inclut une carte graphique GTX 1080, voire supérieure, mais se limite à du 1080p.
  • Ultra = commercialisé pour à 24,99 € (ou 29,99 € sans engagement), cet abonnement offre un quadricœur à 4 GHz, à 16 Go de RAM, et à 512 Go de stockage. La machine permet de profiter de la 4K avec du Ray Tracing à la clé.
  • Infinite = affichée 39,99 € (ou 49,99 € sans engagement), cette offre donne accès à un processeur à six cœurs à 4 GHz, à 32 Go de RAM et à 1 To de stockage. L'abonné dispose d'une carte graphique à une Titan RTX ou supérieure. L'offre permet de profiter d'une image en 4K avec Ray Tracing.

Shadow a également profité de son annonce pour dévoiler une nouvelle application pour Android et iOS. Celle-ci est annoncée comme étant “plus claire” et il est déjà possible d'en profiter en bêta.

S’il est possible de souscrire à l’un de ces abonnements dès aujourd’hui, notez cependant qu’ils ne seront pas disponibles avant février 2020. Pour l'instant, l'offre est limitée à 50 000 abonnés. Notez par ailleurs que celles et ceux qui ont déjà souscrit au service Shadow basculeront automatiquement vers l’offre Boost. Ils devront effectuer une demande auprès de Blade pour profiter d’une offre supérieure (Ultra ou Infinite).

En termes de tarif, Stadia reste malgré tout moins cher que Shadow, puisque le service de Google s'affiche à 9,99 €/mois dans sa version Pro. Rappelons par ailleurs que pour profiter pleinement des services de streaming de Shadow, il convient de disposer d'une connexion à 15 Mbit/s. Du côté de la concurrence, Google Stadia nécessite 10 Mbit/s. Et du côté de Microsoft et de son projet xCloud, il est même question d'un débit inférieur à celui de Google.

Shadow

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !