Samsung risque de perdre des parts de marché du smartphone en 2018, la chute du géant ?

 

Samsung pourrait perdre des parts de marché du smartphone dès 2018, notamment à cause de l’essor des constructeurs chinois comme Huawei, OPPO et Xiaomi. Même si sa place de leader n’est pas encore menacée, cette baisse serait la première depuis le fiasco du Galaxy Note 7 en 2016. Le ciel s’obscurcit peut à peu pour le géant sud-coréen…

samsung galaxy chute parts marche

Après la catastrophe du rappel mondial du Galaxy Note 7 en 2016, Samsung a su rebondir en 2017. Les Galaxy S8, S8+ et Note 8 comptent parmi les meilleurs smartphones de l’année, et le succès commercial est au rendez-vous. Rien ne semble arrêter le géant sud-coréen, qui siège au sommet du marché mondial des smartphones avec 20,5% du total d’appareils vendus. Malheureusement, cette ascension pourrait bien prendre fin en 2018.

Selon les experts de Strategy Analytics, les parts du marché de Samsung vont tomber à 19,2% en 2018, ce qui représente une baisse de 1,3 point. Ce pourcentage correspondrait à 315 millions de smartphones vendus. La chute n’est pas vertigineuse, mais ce serait la première fois que Samsung enregistrerait un déclin depuis le rappel du Note 7 en 2016. Alors, malgré toutes les qualités des produits Samsung, à qui serait liée cette baisse des parts du marché ?

Toujours selon les analystes, cette chute serait directement causée par l’essor des constructeurs chinois. Les trois dragons Huawei, Xiaomi et OPPO continuent lentement mais sûrement à se hisser vers le sommet, et leurs efforts commencent à menacer Samsung et Apple, les deux magnats de l’industrie confortablement installés depuis les débuts du smartphone. Tel Zé Pequeno face aux microbes dans le film La Cité de Dieu, Samsung risque de violemment prendre conscience que le temps est passé bien vite.

Samsung est menacé par l’essor des constructeurs chinois comme Huawei, OPPO et Xiaomi

Le succès des smartphones chinois n’est pas tant lié à la qualité supérieure de leurs produits, mais plutôt à des prix nettement plus abordables. En effet, alors que Samsung a passé la barre symbolique des 1000 euros avec son Galaxy Note 8, les Chinois proposent des flagships aux caractéristiques similaires pour un tarif deux moins élevé. Pour de nombreux consommateurs, le choix est très vite fait. Cet écart de prix est de plus en plus difficile à justifier.

De plus, Samsung n’est pas seulement agressé sur le segment des flagships. La concurrence fait rage sur les segments de l’entrée et du milieu de gamme. Avec la baisse progressive du prix des composants, les bons smartphones coûtent de moins en moins cher. Les constructeurs en profitent pour fabriquer des appareils presque aussi puissants que les flagships pour un prix nettement inférieur.

Malgré cette baisse, Samsung devrait à l’évidence conserver sa place de leader mondial du marché et rester loin devant la concurrence. Il sera suivi par Apple avec 14,3% de parts du marché, Huawei avec 10% et OPPO avec 7,8%. Néanmoins, dès l’année suivante, si la tendance continue, les choses pourraient bien se corser pour le conglomérat coréen. Rappelons que Huawei a juré de devenir numéro 1 dès 2020. Samsung mérite-t-il toujours sa place de leader ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
20200901_152346
Le Galaxy Note 21 pourrait ne jamais voir le jour

La gamme Galaxy Note va-t-elle tirer sa révérence avec le Note 20, sorti cet été ? C’est une très forte possibilité, selon le leaker Ice Universe, qui indique n’avoir eu aucune information sur le Note 21, contrairement aux autres modèles. La…