Samsung annonce une baisse de 53% de ses bénéfices au 2ème trimestre 2019

 

Samsung a enregistré un bénéfice net en baisse de 53% au cours du second trimestre 2019. Le constructeur explique cette chute par la baisse du prix des puces mémoire et le succès mitigé des Galaxy S10, ses derniers flagships haut de gamme. Néanmoins, grâce à ses nombreux appareils milieu de gamme, la division mobile de Samsung a enregistré une hausse des ventes de smartphones. 

samsung bénéfice baisse second trimestre 2019

Ce mercredi 31 juillet, Samsung a présenté ses résultats financiers pour le second trimestre de l'année. Entre le mois d'avril et de juin 2019, la firme sud-coréenne a enregistré un bénéfice net de 5.180 milliards de wons (soit 4,38 milliards de dollars), en baisse de 53% par rapport à la même période l'an dernier. En parallèle, le bénéfice d'exploitation a même plongé de 56%, contre 4% pour le chiffre d'affaires, qui s'élève toujours à 42,61 milliards d’euros. Pour rappel, Samsung avait déjà annoncé une baisse de plus de 50% de ses bénéfices au cours du premier trimestre de l'année.

Samsung : les résultats de l'entreprise plombés par la baisse du prix des puces mémoire

Une fois encore, Samsung a subi de plein fouet “la chute des prix qui persiste sur le marché des puces mémoire”. L'an dernier, le fabricant avait réalisé d'importants bénéfices en commercialisant ses puces mémoire DRAM et NAND. Samsung était ainsi parvenu à compenser les chiffres de vente décevants des Galaxy S9 et Note 9. Dans son communiqué, Samsung rassure et affirme avoir remarqué un “redémarrage limité de la demande” des puces mémoire au cours du 2ème trimestre.

Côté mobile, Samsung annonce avoir enregistré une hausse des ventes de smartphones grâce au succès de la gamme des Galaxy A, dont les Galaxy A50 et les Galaxy A70. Les nouveaux milieu de gamme de la marque sont apparement parvenus à séduire les consommateurs grâce à leur excellent rapport qualité prix et l'intégration de fonctionnalités encore récemment réservées aux terminaux plus chers. On pense notamment au lecteur d'empreintes digitales sous l'écran et au triple capteur photo.

Les Galaxy S10 rencontrent un succès mitigé, admet Samsung

Par contre, les Galaxy S10, les derniers smartphones haut de gamme de la marque, peinent à convaincre les acheteurs. “Les ventes de flagships ont chuté en raison de la faible dynamique des ventes du Galaxy S10 et de la stagnation de la demande de produits haut de gamme” explique le constructeur. Samsung mise sur le lancement tardif du Galaxy Fold, son premier smartphone pliable, et des Galaxy Note 10 pour rivaliser avec Apple et Huawei sur le segment du premium, lors du troisième trimestre 2019.

Source : Samsung



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…