Crit’Air : plus de 500 communes interdites aux voitures de catégorie 3, 4 et 5 dès 2021

 

Si votre voiture dépasse les normes de Crit'Air 2, vous ne pourrez plus accéder à 511 communes de France d'ici l'année prochaine. En cause, la décision de Barbara Pompili et Jean-Bernard Djebarri de renforcer le dispositif ZFE, jusqu'alors composé de 239 villes. Cette mesure, ayant pour objectif de réduire les niveaux de pollution causés par la circulation de véhicules polluants, continuera de se développer à l'avenir.

Voitures sur périphérique de nuit

Pour lutter contre les émissions de CO2 produites par les voitures, Barbara Pompili, la Ministre de la transition écologique et Jean-Bernard Djebarri, Ministre délégué aux transports, ont trouvé une solution : renforcer le dispositif ZFE (Zones à Faibles Émissions). Ainsi, de nombreuses communes vont rejoindre le programme tandis que leur accès sera interdit aux véhicules avec une vignette Crit'Air supérieure à 2. Cette décision concerne 272 villes, amenant l'ensemble à un total de 511 villes.

À l'heure actuelle, 239 communes sont réparties dans quatre ZFE : Grand Paris (130 communes), Paris, Grand Lyon (59 communes) et Grenoble-Alpes Métropole (49 communes). De nouvelles zones seront donc ajoutées en 2021 : Aix-Marseille Provence (92 communes), Rouen-Normandie (71 villes), Nice-Côte d’Azur (49 villes), Toulouse Métropole (47 communes), Toulon-Provence-Méditerranée (12 villes) et Strasbourg.

À lire également : Les SUV sont la deuxième cause du réchauffement climatique selon la WWF

511 communes interdites aux voitures avec les Crit'Air 3, 4 et 5

Ce dispositif s'ajoutera donc à l'ensemble des mesures déjà en place dans les villes concernées. Lyon, notamment, va interdire les voitures avec moteur diesel d’ici 2026. Le gouvernement souhaite ainsi réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre par les véhicules étiquetés Crit’Air 3, 4 et 5 « dans les territoires qui ne sont pas sur une trajectoire leur permettant de respecter les valeurs limites de qualité de l’air ». À noter que les collectivités pourront durcir les réglementations si elles le souhaitent.

L'exécutif ne s'arrête pas là : d'ici 2025, toutes les métropoles de plus de 150 000 habitants devront à leur tour intégrer le dispositif ZFE, en prévision du renforcement de la réglementation européenne. Enfin, dans le but de verbaliser les automobilistes ne respectant pas les nouvelles consignes, des radars capables de détecter la vignette Crit’Air des véhicules seront placés aux abords des routes aux alentours de 2022. Rappelons que les voitures de plus de 1800 kilos seront taxées pour malus écologique à partir de cette même année.

La vignette Crit'Air classe votre véhicule en fonction de ses émissions de CO2

Apparue le 1er juillet 2016, la vignette Crit'Air “indique la classe environnementale de votre auto en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques”, selon son site officiel. Elle permet ainsi aux collectivités territoriales d'améliorer la qualité de l'air en appliquant une réglementation spécifique à la circulation et au stationnement dans les communes locales. Trois critères sont pris en compte lors de la classification : le type de véhicule, sa motorisation et la norme européenne d’émissions polluantes que le véhicule respecte. Pour savoir à laquelle des six catégories votre véhicule appartient, le gouvernement a mis en place un simulateur spécialement dédié.

Vous retrouverez ci-dessous un  tableau de classification de véhicules répertoriés en fonction de leur date de première immatriculation. Une voiture roulant par exemple au diesel et immatriculée entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 est de classe 3. Un poids lourd immatriculé à partir du 1er janvier 2014 et roulant à essence est de classe 1.

crit'air classification des vehicules

En dehors de quelques exceptions telles que les véhicules d'urgences ou les engins agricoles, tous les automobilistes sont concernés par ce dispositif. Pour obtenir votre vignette Crit'Air, il suffit de vous rendre sur le site du système d’immatriculation des véhicules (SIV). Vous pouvez également envoyer une demande par courrier au Service de délivrance des certificats qualité de l’air. Votre carte grise doit impérativement être à jour pour effectuer cette démarche. Vous recevrez alors votre certificat sous 7 à 10 jours. Il est à noter que tout automobiliste circulant dans une ZFE sans vignette Crit'Air est susceptible d'écoper d'une amende pouvant aller jusqu'à 450€.

Source : automobile-entreprise



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !