Lyon va interdire les voitures avec moteur diesel d’ici 2026

 

Lyon souhaite interdire les voitures alimentées par un moteur diesel d’ici 2026. Bruno Bernard, le président écologiste de la métropole, ambitionne en effet de sortir du diesel d’ici la fin de son mandat. Les restrictions concerneront à la fois les véhicules des professionnels et des particuliers. Pour aider les lyonnais à changer leurs habitudes, le dirigeant s’est engagé à investir massivement dans des alternatives à la voiture. 

voitures diesel lyon interdit 2026

Depuis le 1er janvier 2020, Lyon interdit aux véhicules de transport de marchandises (utilitaires légers ou poids lourds) ayant des vignettes Crit’Air 4 ou 5 et les non classés de circuler au sein de sa ZFE (zone à faibles émissions). Cette zone vise à restreindre l’accès des véhicules de transports les plus polluants. Dès le 1er janvier 2021, les autorités lyonnaises iront encore plus loin en interdisant aux véhicules avec une vignette Crit’Air 3.

Dans un communiqué publié récemment, Bruno Bernard, président de la métropole de Lyon depuis juillet dernier, souhaite durcir les mesures. Dans un premier temps, l’élu écologiste va ajouter de nouvelles communes, dont Caluire-et-Cuire ainsi que des secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux, à la zone à faibles émissions.

Sur le même sujet : Les voitures avec moteur diesel s’apprêtent à disparaître, annonce PSA

Lyon promet des investissements pour assurer la transition

Á terme, Bruno Bernard souhaite aussi interdire toutes les voitures équipées d’un moteur Diesel de circuler à Lyon. « Notre objectif est qu’à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué » annonce Bruno Bernard. D’ici la fin de son mandat en 2026, il veut sortir Lyon du diesel. Concrètement, seuls les véhicules avec des vignettes Crit’Air 0 et 1 sont autorisées à circuler dans le périmètre de la ZFE.

Pour permettre une transition en douceur, l’édile s’est engagé à réaliser d’importants investissements dans les alternatives à la voiture, comme les transports en commun, l’autopartage et le covoiturage notamment. De même, le président de la métropole a annoncé la mise en place d’un programme de soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions. Ce programme va permettre aux citoyens lyonnais de remplacer leur véhicule d’ici 2026.

Lyon n’est pas la seule ville à promette des restrictions visant à encourager le développement des voitures électriques. Par exemple, la Californie va interdire la vente de voitures neuves avec un moteur diesel ou à essence dès 2035. Seules les voitures alimentées par l’électricité et l’hydrogène seront donc autorisées sur le marché californien. Que pensez-vous des mesures mises en place par Lyon ? Faut-il imposer des restrictions similaires dans le reste de la France ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : BFM TV



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei car
Huawei est en train de lancer une marque de voitures électriques audacieuse

Le constructeur automobile chinois Changan et le spécialiste des batteries CATL s’associent à Huawei pour lancer une marque de voitures électriques premium.  Huawei et deux constructeurs chinois de premier plan s’associent pour lancer une nouvelle marque de voitures électriques haut…

e208
Comment payer moins cher la recharge de sa voiture électrique ?

Recharger sa voiture électrique a un coût, qu’il est possible de maîtriser à bien des niveaux afin de réaliser des économies. Recharge gratuite, conseils pour limiter les tarifs de la recharge à domicile, astuces pour choisir la bonne borne publique…