Malus écologique : les voitures de plus de 1800 kilos seront taxées dès 2022

 

L’assemblée nationale a voté un nouvel amendement le vendredi 13 novembre : le malus au poids sur les véhicules. Cette nouvelle mesure a pour but de dissuader les acheteurs de se procurer un SUV polluant. Toutefois, la limite des 1800 kilos n’est que très peu dépassée par ce genre de voiture.

3008

Le gouvernement cherche à lutter contre les véhicules polluants, plus particulièrement les SUV, très populaires en ce moment. C’est pourquoi l’assemblée nationale a voté vendredi un nouvel amendement déposé par la ministre de la transition écologique : Barbara Pompili.  Cet amendement vise à surtaxer les voitures à moteur thermique qui dépassent les 1800 kilos sur la balance.

Dès le 1er janvier 2022, acheter un véhicule dépassant ce poids risque de devenir très cher. L’idée du gouvernement est d’envoyer un signal fort en incitant les français à acheter des voitures en théorie moins polluantes. Ainsi, la taxe à la vente sera de 10 euros par kilos et complétera le malus écologique. Bien entendu, les véhicules hybrides ou électriques ne seront pas concernés. Il y aura une certaine flexibilité dans des cas particuliers, comme avec les familles nombreuses.

Très peu de véhicules concernés

Barbara Pompili affirme que 60 000 véhicules seraient concernés la première année, soit 3% des immatriculations maximum. L’opposition dénonce une mesure inutile, puisque les véhicules dépassant ce poids sont très rares.

A lire aussi – Renault ZOE, Peugeot e-208…voici les 10 voitures électriques les plus vendues d’octobre 2020

La quasi-totalité des SUV vendus sur le marché ne dépassent en effet pas ce cap fatidique des 1800 kilos. La moyenne tourne autour des 1300 kilos, soit proche des 1400 kilos initialement demandés par les écologistes. De ce fait, ce nouveau texte ne pénalise pas les constructeurs français, qui proposent tous des SUV à un poids inférieur à 1800 kilos. De plus, les SUV ne sont pas forcément les véhicules les plus polluants du marché.

Cette mesure ressemble donc plus à un acte symbolique qu’autre chose. La transition vers un parc non polluant prendra du temps, les véhicules électriques, encore chers, ayant du mal à s’installer. En 2040, il ne sera plus possible de vendre un véhicule à moteur thermique neuf sur le marché français. D’ici là, d’autres mesures seront prises et l’offre 100% électrique ce sera améliorée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
photo 1573939843611 fea6124bd02e
Huawei invente un rétroviseur intelligent, adieu les angles morts

Huawei a breveté une technologie en lien avec la conduite. Le constructeur chinois travaille en effet sur un rétroviseur intelligent capable de s’adapter au regard du conducteur. Huawei pourrait en effet se lancer pleinement sur le marché des véhicules électriques…

Lidl vend voiture kia stonic
Lidl se met à la vente de voitures neuves !

Lidl n’en finit plus d’étendre son champ d’activité. Après les baskets, les robots de cuisine, les smartphones, l’enseigne au logo jaune et bleu va aussi se mettre à vendre des voitures. Et les prix pratiqués en leasing préfigurent d’ores et…