Maj. le 5 février 2019 à 8 h 51 min

La reconnaissance faciale se démocratise sur les smartphones. Pourtant, la technologie qu’il y a derrière n’est pas toujours suffisamment sécurisée. L’association de consommateur néerlandaise Consumentenbond dresse la liste des smartphones que l’on peut duper avec une simple photo, et ceux dont a reconnaissance faciale est réellement sécurisée.

Reconnaissance faciale : la liste des smartphones sécurisés

Vous souhaitez changer de smartphone ? Si votre choix se porte sur des appareils avec davantage de fonctionnalités – en particulier la reconnaissance faciale – prenez garde. Ces nouveaux dispositifs affaiblissent en réalité souvent la sécurité du smartphone en permettant à n’importe qui de duper l’écran de verrouillage à l’aide d’une simple photo. La raison ? La reconnaissance faciale de tous les smartphones ne s’appuie pas sur la même technologie.

Reconnaissance faciale : près de la moitié des smartphones testés pouvaient être dupés par une simple photo

Ainsi, par exemple, le dispositif Face ID des derniers iPhone s’appuie sur un capteur sophistiqué de profondeur de champ qui prend en compte les volumes plutôt difficile à duper. D’autres comme le Galaxy S9 ou le Note 9 s’appuient sur une combinaison de scan d’iris et de reconnaissance faciale 2D offrant elle aussi un haut niveau de sécurité. Certains poussent les capteurs 2D dans leur retranchement grâce à une pointe d’intelligence artificielle – permettant de réhausser le niveau de sécurité, sans que cela ne soit néanmoins aussi sécurisé que les deux méthodes susmentionnées.

Enfin, de nombreux constructeurs sont encore tentés par un simple dispositif de reconnaissance faciale 2D qui leur permet de proposer cette fonctionnalité populaire à leurs clients… sans la sécurité qui va avec. En général, ces constructeurs avertissent le consommateur lorsque la reconnaissance faciale 2D n’est pas vraiment un mode de déverrouillage sécurisé – et mettent souvent en avant le côté « pratique » de pouvoir déverrouiller son smartphone d’un simple regard. Même si cela rend le smartphone – objet contenant des informations souvent très sensibles sur son propriétaire – plus vulnérable.

Lire aussi : Reconnaissance faciale – un visage imprimé en 3D trompe les smartphones Android, mais pas l’iPhone X

Le « Que Choisir néerlandais », Consumentenbond, a ainsi testé la reconnaissance faciale de 110 smartphones pour savoir lesquels sont vraiment sécurisés. Nous vous avons reproduit quelques uns des modèles les plus populaires présents dans cette liste que vous pouvez consulter dans son intégralité en cliquant ici.

Smartphones qui peuvent être déverrouillés avec une simple photo

  • Huawei P20 (toutes versions)
  • Lenovo Motorola Moto One, E5, E5 Plus et G6 Play
  • LG K9 et Q6 Alpha
  • Nokia 3.1 et 7.1
  • Samsung Galaxy A7, A8, A8+ et J8
  • Sony Xperia L2, XZ2 et XZ3
  • Xiaomi Mi A2

Smartphones qui ne peuvent pas être déverrouillés avec une simple photo

  • iPhone XS et XR
  • Asus Zenfone Max Plus
  • Honor 10, 7C, 8X et View 10
  • HTC U12+
  • Huawei Mate 20 (toutes versions)
  • Lenovo Motorola Moto G6, G6 Plus Z3 et Z3 Play
  • OnePlus 5T et OnePlus 6
  • Oppo Find X
  • Samsung Galaxy A6, A6+, A9, J6, Note 9, S9 et S9+

Utilisez-vous la reconnaissance faciale de votre smartphone ? Est-elle sécurisée sur votre modèle ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Chrome vous avertit si votre mot de passe a été volé

Google a mis à jour les outils de protection intégrés à Chrome, notamment ceux liés aux mots de passe. La principale nouveauté est un message qui alerte l’utilisateur s’il a saisi ses identifiants sur un site dont la sécurité a…

McAfee : l’antivirus a une énorme faille de sécurité

L’antivirus McAfee est victime d’une énorme faille de sécurité qui permet de contourner les mécanismes d’autodéfense du logiciel sur Windows. Et d’exécuter du code arbitraire dans le contexte des services McAfee. Une nouvelle faille critique touche trois éditions de l’antivirus…