PS5 : Sony veut battre le record ultime de la PS1 en vendant 23 millions de consoles en 2022

 

Lors d’une réunion avec les actionnaires, Sony a dévoilé ses prévisions de ventes sur 2022 pour la PS5. La firme japonaise espère vendre plus de 22 millions d’exemplaires sur l’année fiscale. Si ce chiffre est atteint, la console next gen battra le record établi par la PS1 en 1998.

PS5

On le sait, la PS5 est un succès phénoménal. En avril dernier, Sony a enregistré un total de presque 8 millions de ventes depuis le lancement de la console, et ce, malgré la pénurie qui frappe durement sa production. Sans ce contexte houleux, on imagine aisément que ce chiffre atteindrait des sommets, et Sony semble également de cet avis. En interne, la firme japonaise a dévoilé ses objectifs de vente pour l’année fiscale 2022.

L’ambition est au rendez-vous, puisque le constructeur souhaite ni plus ni moins que battre le record d’exemplaires écoulés en une seule année, établie en 1998 par la toute première PlayStation. Cette année-là, la console s’est vendue à 22,6 millions d’unités. Sony espère ainsi dépasser ce chiffre colossal dès l’année prochaine, en même temps que les records respectifs de ces prédécesseures.

Sur le même sujet : PS5 — des ventes deux fois supérieures à celles des Xbox Series en début 2021

La PS5, championne toute catégorie de Sony ?

Le pic de ventes de la PS2 a été atteint en 2002, avec 22 millions d’unités expédiés. Comme on le sait, la PS3 n’a pas été à la hauteur avec un maximum de 14,4 millions de machines écoulées en 2010. La PS4, enfin, s’est vendue à 20 millions d’exemplaires en 2016. À titre de comparaison, Sony espère vendre 14,8 millions de PS5 d’ici la fin de sa première année fiscale, à savoir en mars 2022, soit un meilleur score que la PS4 à la même période.

La PS5 n’en sera pas à son premier record battu. Elle est déjà la console s’étant vendue le plus rapidement à son lancement aux États-Unis, et Sony ne compte pas s’arrêter là. Mais pour atteindre cet objectif, la firme devra composer avec la pénurie de composants, qui pourrait bien s’aggraver avec la recrudescence des cas de COVID-19 en Asie. Toutefois, son PDG Jim Ryan reste optimiste : « Nous travaillons aussi dur que possible pour améliorer cette situation », déclare-t-il. « Nous voyons la production s’accélérer au cours de l’été et certainement dans la seconde moitié de l’année, et nous espérons voir une sorte de retour à la normale en termes d’équilibre entre l’offre et la demande pendant cette période ».

Source : Video Games Chronicles



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !