PS5 : certains jeux occupent 70 % moins d’espace sur le SSD que sur PS4

 

Grâce à la compression des fichiers rendue possible par la technologie Kraken de la PS5, les versions next-gen de certains titres occupent jusqu'à 70% d'espace en moins que sur PS4. De quoi pallier temporairement l'impossibilité de lancer des jeux PS5 depuis un disque dur externe ou un SSD. 

ps5
Crédits : Pexels

En mai 2020, Mark Cerny, l'architecte de la PS5, dévoilait les principales fonctionnalités de la nouvelle console de Sony. Parmi elles, il y a Kraken, une technologie de compression qui permet de réduire drastiquement le poids des fichiers sur le SSD de la machine, et ce sans perte de données.

Si l'on sait déjà que Kraken fait des miracles avec des titres occupant jusqu'à 40% d'espace en moins que sur le SSD de la Xbox Series X, il s'avère que la technologie de Sony fonctionne également à merveille sur les portages PS5 d'anciens jeux PS4. Prenons l'exemple de Subnautica, qui vient récemment d'être porté sur PS5 à l'occasion de la sortie du second volet : Subnautica Below Zero.

À lire également : PS5 – comment augmenter le stockage grâce à un disque dur ou un SSD externe

Des jeux jusqu'à 70% plus légers sur PS5 que sur PS4

Tandis que le jeu pèse 14 Go sur PS4, la mouture PS5 occupe seulement 3,5 Go sur le SSD de la machine. Soit une réduction de l'ordre de 70%. Même constat pour l'excellent titre The Pathless, qui passe de 10,52 Go sur PS4 à seulement 3,87 Go sur PS5. Le free-to-play ultra populaire Genshin Impact profite également des effets de Kraken pour perdre un peu de poids sur la balance, passant de 25 Go sur PS4 à 18 Go sur PS5. Prenons un dernier exemple avec Control Ultimate Edition, qui pèse seulement 25 Go sur PS5, tandis que la version simple du jeu (sans les deux extensions) occupe 38 Go sur PS4.

Pour rappel, Sony a récemment déployé une mise à jour permettant de stocker vos jeux sur un disque dur externe ou un SSD. Reste qu'il n'est toujours pas possible en revanche de lancer vos jeux depuis votre support de stockage. Il faut impérativement les installer à nouveau sur le SSD de la console. Alors, en attendant que le constructeur ouvre l'accès à l'emplacement du disque M.2 interne, il faudra se contenter de la compression des fichiers offertes par la technologie Kraken. Et à l'image des précédents exemples, on espère que Sony va continuer à exploiter la puissance de Kraken pour permettre aux joueurs de garnir leur ludothèque sans arriver rapidement à la saturation du SSD de la PS5.

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !