Pourquoi Netflix et ses concurrents poussent de plus en plus d’internautes vers les sites pirates

Maj. le 5 octobre 2018 à 16 h 48 min

Le streaming illégal repart à la hausse selon une étude Sandvine sur l’utilisation de BitTorrent. Netflix et le renforcement de la concurrence dans la SVOD seraient les principaux responsables de cette situation : le budget nécessaire pour s’abonner à tous les services de streaming explose à mesure que l’offre se diversifie. Les utilisateurs préfèrent alors, semble-t-il, pirater plutôt que de dépenser.

netflix

Après des années de déclin, le protocole torrent et plus généralement le piratage sont en pleine recrudescence. Les coupables ne sont pas à aller chercher bien loin : ce sont paradoxalement Netflix et ses concurrents SVOD. Chaque plateforme investit en effet dans ses propres créations originales et noue des accords d’exclusivité, ce qui force les internautes à souscrire un nombre déraisonnable d’abonnements et les incite à renouer avec le piratage. L’étude part du principe que le protocole torrent est le canal privilégié du téléchargement illégal. Selon Sandvine, le partage de fichier torrent représente désormais près de 3% du traffic descendant mondial et 22% du traffic montant. Ce qui est relativement peu par rapport à son âge d’or.

Netflix et consorts relancent le piratage

En 2011, le torrent occupait en effet 52,01% du traffic montant en Amérique du nord, avant de chuter : en 2015 le chiffre tombait ainsi à 26,83% grâce à l’émergence d’une offre légale de qualité, à des prix raisonnables. Comme le souligne Sandvine, la tendance est en train de s’inverser : l’institut constate une remontée de la consommation de bande passante des torrents. En Europe par exemple, le traffic montant généré par les torrent est remonté à 32%. Les auteurs de l’étude expliquent : « il n’y a jamais eu autant de plateformes produisant des ‘contenus exclusifs’ disponibles sur un seul service de streaming ou de diffusion – pensez à Game of Thrones chez HBO, House of Cards chez Netflix, The Handmaid’s Tale chez Hulu ou encore Jack Ryan sur Amazon ».

Et ajoutent : « Accéder à tous ces services devient très cher pour le consommateur, alors ils s’abonnent à un ou deux d’entre-eux et piratent le reste ». La situation ne devrait malheureusement qu’empirer dans les prochaines années : de nombreuses marques mondiales comme Disney veulent aussi prendre le train du streaming en marche et proposer leur propre plateforme avec leur propre offre d’abonnement d’ici 2022, avec du contenu exclusif.

Pour ne rien arranger, les catalogues ne sont pas les mêmes en fonction des pays – ainsi quelqu’un en France peut s’abonner à Netflix en pensant y trouver Parks and Recreation… alors que cette série n’est disponible que dans le catalogue US. Reste à savoir si l’industrie peut se permettre réellement une régression dans le téléchargement illégal, et comment enrayer ce problème. Cela pourrait sans doute passer par des offres d’abonnement communes, qui n’existent hélas pas encore. A quelle(s) plateforme(s) de streaming êtes-vous abonné ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !