Play Store : les clones d’AnTuTu pullulent depuis l’éviction du benchmark par Google

 

Depuis qu’AnTuTu a été banni du Play Store, de nombreux clones sont apparus dans la boutique application de Google. Aucune n’est une application officielle. Et elles posent probablement un risque de sécurité. Reste à savoir si Google les éliminera de la même façon que les nombreux clones de Fortnite il y a deux ans.

clone antutu sur le play store

En mars dernier, nous rapportions dans nos colonnes la suppression par Google de toutes les applications du benchmark AnTuTu présentes sur le Play Store. Dès lors, il n’est pas possible d’installer AnTuTu sur un Android en passant par la boutique. La raison officielle est la non-conformité des applications vis-à-vis des règles de Google.

Lire aussi – Play Store : Google bannit 38 applications malveillantes, désinstallez-les de toute urgence

Non officiellement, il se murmure que les applications ont été enlevées parce qu’AnTuTu appartient à Cheetah Mobile, un développeur chinois bien connu pour avoir collecté des informations personnelles sur les smartphones grâce à ces nombreuses applications, notamment Clean Master. En février dernier, Google supprimait toutes les applications Cheetah Mobile du Play Store.

Des copies qui se multiplient

La suppression d’AnTuTu du Play Store est l’occasion rêvée pour les opportunistes et les pilleurs de données de profiter de la crédulité des consommateurs. De nombreux clones sont apparus ces derniers mois dans la boutique applicative, comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran effectuée ce matin sur le Play Store français. Aucun n’est officiel. Certains ont simplement repris le code source d’AnTuTu pour le republier. D’autres offrent une interface totalement différente.

AnTuTu est toujours disponible pour tous ceux qui souhaitent l’utiliser pour tester un smartphone. Il suffit pour cela de se rendre sur son site officiel et de télécharger les deux APK présentes en page d’accueil. Le premier pour le benchmark et le second pour les ressources nécessaires aux tests du processeur graphique. Une fois téléchargées, les deux applications doivent ensuite être installées en autorisant (temporairement) la procédure.

Ce n’est pas la première fois qu’une application populaire faire l’objet d’une vaste campagne de clonage par les développeurs. Nous nous souvenons notamment des nombreuses copies de Riptide GP dont le succès à attirer les opportunistes. De même, quand Epic a annoncé l’exclusivité de la version mobile de Fortnite sur iOS, des copieurs ont testé de lancer des versions Android. En 2018, elles ont été supprimées par Google. Il ne serait d'ailleurs pas très étonnant qu'elles reviennent puisque Fortnite a été récemment banni par la firme de Mountain View il y a quelques jours.

Source : Android Police



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !