Sécurité : Piano Tiles 2 et les apps Cheetah se font éjecter du Play Store, désinstallez-les vite !

 

La quasi-totalité des applications de l’éditeur Cheetah Mobile vient de se faire rejeter du Google Play Store. En cause : elles seraient bardées d’adwares. Google, qui a visiblement rappelé à l’ordre l’éditeur à plusieurs reprises, a fini par se lasser et a décidé de tout supprimer.

Située à Beijing (Chine), l’entreprise Cheetah Mobile revendiquait pas moins de 634 millions d’utilisateurs actifs en janvier 2017. On lui doit des jeux comme Big Bang 2048, Piano Tiles 2: Don’t Tap The White Tile 2, Rolling Sky et toute une série d’applications censées booster les performances du mobile (Battery Doctor, Clean Master, CM Speed Booster…). Véritable colosse du web, l’entreprise détient de nombreux sites de développeurs de jeux et d’applications.

Or, le 20 février dernier, Google annonçait avoir supprimé 600 applications malveillantes de son Play Store. Parmi elles, le géant de Mountain View incluait visiblement les applications de Cheetah Mobile, puisque plus aucune des applications de l’éditeur n’est désormais accessible via la boutique d’application.

Piano Tiles 2 et toutes les applications de Cheetah Mobile dans le viseur de Google

A l’heure actuelle, plus aucune application de l’éditeur Cheetah n’est donc accessible depuis le Play Store. La cause de cette éviction tient probablement dans le fait que ces apps diffusent de la publicité à outrance. Rappelons également qu’elles ont déjà été prises la main dans le sac en diffusant les données des utilisateurs sans leur consentement. Pas moins de 45 applications ont ainsi été retirées récemment, et seuls semblent désormais subsister quelques claviers virtuels de la série Real 3D Keyboard Theme.

Du côté de Cheetah, aucune réaction officielle n’a été diffusée. Au moment où nous écrivons ces lignes, le site français de l’éditeur continue à renvoyer vers le Play Store pour télécharger Clean Master, CM Security ou CM Launcher 3D. En revanche, sur son site en anglais, l’éditeur affiche désormais l’avertissement suivant : « Message officiel : vous pouvez installer la dernière version de l’application en cliquant sur Télécharger APK. Veuillez autoriser les autorisations s’il y a des rappels de sécurité. »

Comme le mentionne Android Police, cette manipulation est encore plus dangereuse que de télécharger les applications sur le Play Store, dès lors que l’éditeur peut y intégrer n’importe quel malware sans subir les contrôles de Google. On remarque par ailleurs que l’éditeur est toujours présent sur l’App Store.

Si vous possédez l’une des applications de l’éditeur Cheetah Mobile, nous vous conseillons de vous montrer prudent et de désinstaller de toute urgence toutes les applications de l’éditeur, en attendant d’en savoir plus de la part de l’un des deux partis.

A lire aussi : une faille WiFi touche plus d’un milliard d’iPhone et de smartphones Android, faites d’urgence la mise à jour



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…