Orange, SFR et Bouygues veulent faire payer Youtube, Netflix et Amazon

 

Orange, SFR et Bouygues Telecom, par l’intermédiaire de la Fédération française des télécoms, lancent l’idée d’un péage que devraient payer les géants du web qui consomment le plus de bande-passante et qui bouchent le trafic. Une manière de contribuer à l’entretien et au développement des infrastructures réseau. Les services vidéos comme YouTube ou Netflix seraient alors les plus concernés. 

youtube netflix

Alors que la taxe GAFAM visant à imposer les géants du numérique a été approuvée par le Sénat et va bel et bien être mise en oeuvre, certains acteurs peuvent craindre que ce soit au tour des fournisseurs d’accès à internet d’en vouloir à leur portefeuille. Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms (FFT), estime que les plateformes qui génèrent le plus de trafic doivent contribuer au maintien et au développement des infrastructures réseau.

Orange, SFR et Bouygues en ont marre de supporter seuls

La FFT regroupe Orange, SFR et Bouygues Telecom. Seul Free est absent de cette organisation qui protège les intérêts du secteur. « 80 % des impôts payés en France par des acteurs du numérique le sont par des opérateurs télécoms français. À certaines heures de la journée, 80 % du trafic des réseaux télécoms est dû à YouTube, Netflix, Amazon et Facebook », explique Dreyfuss au Figaro. Nous vous rapportions d’ailleurs l’année dernière qu’à lui seul, Netflix représente désormais 14% du trafic internet en France.

Lire aussi : Internet : le trafic mondial sera multiplié par trois d’ici 2022 à cause de la 5G, Netflix et le SVoD

« À quel moment les géants du numérique vont-ils prendre leur part et participer au financement des infrastructures qu’ils utilisent? » demande le patron de la FFT. Selon lui, ce sont les opérateurs qui font tous les efforts pour mettre en place des infrastructures assez solides pour permettre de canaliser un tel flux de bande-passante, et au bout du compte ce sont les grands groupes américains qui raflent la mise.

D’où l’idée « d’instaurer une sorte de péage à l’entrée des réseaux pour les plus gros utilisateurs ». Il estime que cela n’entre pas en contradiction avec le principe de neutralité du net, car ce ne sont pas les utilisateurs qui sont impactés par ces frais. Mais nul doute qu’un service comme Netflix soit tenté d’augmenter le prix de ses abonnements en France si une telle mesure est prise.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le « lancement » raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

carte esim image une
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…