La taxe GAFAM approuvée par le Sénat, elle va rapporter 1 milliard d’euros en deux ans

La taxe GAFAM a été validée par le Sénat après avoir déjà passé avec succès l’Assemblée Nationale. Les grands groupes du numérique qui réalisent un chiffre d’affaires conséquent sur la publicité, la vente de données ou la mise en relation sur le territoire français seront imposés à hauteur de 3% sur ces revenus.

taxe gafam

Le Sénat a voté en première lecture, dans la nuit de mardi 21 à mercredi 22 mai 2019, l’instauration d’une taxe pour les géants du numérique, dite « taxe GAFAM », rapporte l’AFP. Cette taxe GAFAM avait déjà été validée par l’Assemblée Nationale en avril et plus rien ne s’oppose désormais à sa mise en place.

Taxe GAFAM : 400 millions d’euros en 2019, 650 millions en 2020

Cette taxe est éphémère et doit disparaître en 2022. Il s’agit d’une mesure temporaire prise unilatéralement par la France en attendant que la situation évolue à l’échelle communautaire ou internationale. Bruno Le Maire avait échoué à imposer une taxe sur les GAFAM à 3% en Europe il y a quelques mois. Plusieurs pays dont l’Irlande, la Suède, le Danemark et la Finlande ne s’étaient pas laissés convaincre. Le ministre de l’Économie assure que la taxe qui va être instaurée en France sera retirée « immédiatement dès qu’il y aura un consensus ». Il espère d’ailleurs qu’elle va servir d’exemple dans la poursuite des négociations à venir.

Lire aussi : Taxe Gafa : Washington menace la France de représailles

Une trentaine de grands groupes du numérique sont concernés par la taxe. Meetic, Amazon, Airbnb ou Instagram devront par exemple contribuer. Les entreprises françaises ne sont pas épargnées : Criteo fait aussi partie de la liste. Ces sociétés vont devoir payer 3% de leur chiffre d’affaires réalisé en France sur la publicité ciblée en ligne, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par les plateformes. Il est estimé que cela va rapporter à la France 400 millions d’euros en 2019 et 650 millions en 2020, soit plus d’un milliard d’euros en deux ans.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site. Selon une source proche de l’entreprise, le géant du e-commerce va multiplier les rapports auprès des forces de l’ordre. Désormais, chaque marchand suspecté de vendre des produits contrefaits sera signalé…

Amazon annonce avoir battu des records de ventes à Noël

Amazon affirme avoir battu de nombreux records grâce à l’engouement suscité par la fête de Noël. La firme de Jeff Bezos annonce notamment avoir vendu des dizaines de millions de produits estampillés Amazon, dont des enceintes Echo par exemple. Dans…

Amazon, Cdiscount et d’autres sites fraudent massivement la TVA selon Bercy

Amazon, Cdiscount, et d’autres sites de e-commerce s’adonnent massivement à des fraudes à la TVA selon un rapport de l’inspection générale des finances. Le problème viendrait des « marktplaces » c’est à dire la possibilité pour des vendeurs indépendants de vendre sur ces plateformes. 98%…

La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

Un selfie pourrait bientôt suffire pour ouvrir un compte bancaire en France

La France n’est pas connue pour sa facilité administrative. Mais le gouvernement travaille sur certaines simplifications. Les services bancaires pourraient en bénéficier dès l’année prochaine, avec, par exemple, l’ouverture d’un compte à l’aide d’un selfie ou d’un appel visio. Les…

Le Black Friday bientôt interdit en France ?

Le Black Friday est dans le collimateur de certains députés. Un amendement au projet de loi « anti-gaspillage » vise en effet à interdire les campagnes de promotions en France. Cette mesure destinée à lutter contre la surconsommation et le gaspillage sera examinée le…