Oppo Find X : arrêtons la mauvaise foi, si Apple l’avait créé on crierait au génie

Maj. le 13 juillet 2018 à 17 h 59 min

Le Oppo Find X a fait sensation lors de sa présentation à la Pyramide du Louvre. Pourtant, après les premières prises en main, les critiques et les inquiétudes se sont multipliées autour du produit et de la marque. J’ai assisté au lancement du produit, je l’ai pris en main, et pour moi ces critiques ne sont que de la mauvaise foi. Si Apple avait lancé un tel produit, tout le monde aurait crié au génie.

oppo find x prise en main ecran

Juin 2018. Oppo fait son grand retour sur le Vieux Continent lors d’un évènement remarqué. La marque a privatisé le Louvre et invité tout le gratin de journalistes, blogueurs et Youtubeurs de toute l’Europe. Pour marquer le coup, Oppo a présenté un produit surprenant : le Find X. Plus borderless que jamais, le smartphone intègre une technologie unique au monde : un module photo rétractable caché sous l’écran qui se déclenche lorsque l’utilisateur déverrouille le smartphone ou active l’appareil photo. Entièrement mécanique, cette technologie est une vraie prouesse technique.

Proposé à 1000 euros, le produit ne se vendra certainement pas en masse. Mais il démontre le savoir-faire technologie de la marque. Oppo est une entreprise innovante qui consacre une grosse partie de son budget à la R&D. Méconnue en Europe, la marque est une référence en Chine et en Asie. Malgré cette prouesse technique, le public a montré de nombreuses réserves au sujet du Oppo Find X. J’ai eu la chance d’assister à la conférence Oppo et de prendre en main le Find X. Selon moi, il met une vraie claque aux géants du secteur que sont Apple, Samsung ou Huawei. Les critiques du public et de certains professionnels du secteur témoignent, à mon sens, d’une véritable mauvaise foi. Car si Apple ou Samsung avaient sorti un tel smartphone, tout le monde aurait crié au génie. Pour étayer leurs propos, les plus critiques pointent du doigt trois choses : le module rétractable, l’écran (trop) borderless et son prix élevé. Je les décortique un par un.

Oppo Find X : son module rétractable très critiqué

Le module rétractable est sans doute l’élément le plus critiqué par les observateurs. Oppo a développé cette technologie pour proposer un smartphone doté d’un écran plus borderless que jamais. Le ratio taille/écran du Find X est de plus de 93%, du jamais vu. Pour pouvoir obtenir ce résultat, Oppo a dû, comme ses concurrents, imaginer de nouvelles façons de déverrouiller le smartphone et de loger les capteurs photo. La marque a choisi de créer une technologie qui permet de combiner les deux. Pas de lecteur d’empreintes sous l’écran, mais une technologie comparable à Face ID sur l’iPhone.

Pour ne pas intégrer d’encoche, Oppo a donc imaginé un module photo rétractable qui n’est pas sans rappeler nos téléphones à slider des années 90. Mais contrairement à ces vieux briscards, le système de slide n’est pas manuel, mais automatique. Dès que l’utilisateur balaie son écran pour accéder à la Home, le module s’ouvre, détecte son visage, et le Find X se déverrouille. Pour les photos, il suffit de lancer l’appli appareil photo pour que le module sorte de son logement. Il rentrera automatiquement dès que l’on referme l’appli.

Après l’émerveillement, les premières critiques sont apparues sur la toile. La première concerne l’autonomie du smartphone. Un système mécanique est très gourmand en énergie. Il y a donc de fortes chances pour que le Find X se décharge très vite. Oui et ? Aux vues des ventes d’iPhone depuis des années, l’autonomie ne semble pas vraiment être une préoccupation des utilisateurs (l’iPhone a toujours été l’un des smartphones les moins endurants). Si on le pardonne volontiers à Apple, pourquoi pas à Oppo qui se montre par ailleurs audacieux ? Notons également que le chinois est bien conscient de cette contrainte et propose pour compenser le système de recharge le plus rapide du marché.

L’autre argument avancé par les plus dubitatifs : « si le module s’enraye, que fait-on ? », « si le smartphone tombe pendant que l’on prend une photo le module est foutu ». Encore une fois, Oppo a tout prévu. Contre les chutes, la marque a développé un système de rétractation automatique. L’accéléromètre détecte un changement de gravité et referme le module automatiquement s’il glisse des mains lorsque l’utilisateur prend une photo. Dans quel état fini le module photo ou l’écran de l’iPhone X s’il tombe ? La problématique est exactement la même. Un smartphone n’est pas fait pour s’éclater sur le sol.

L’été approchant, les plus pointilleux ont alors expliqué que si des grains de sable se glissaient dans le mécanisme, il pouvait ne plus fonctionner. C’est vrai. Mais c’est aussi le risque avec un smartphone plus classique. Le sable est l’ennemi juré du smartphone depuis toujours. Si un grain de sable se glisse dans le module photo, dans le port USB-C ou lightning, dans n’importe quel petit interstice, c’est un risque. Et dans tous les cas, la garantie ne fonctionne pas.

Enfin, la question du nombre d’ouvertures/fermetures du module a créé le débat. A combien de répétitions le module résiste-t-il ? « S’il est bloqué, on ne peut plus utiliser son smartphone ». Là encore Oppo a pris les devants. Le constructeur a procédé à des contrôles qualité poussés pour s’assurer que son module était bien résistant. Pour un utilisateur lambda, la durée de vie du module est de 5 ans ! Lorsque l’on sait que la moyenne de renouvellement d’un smartphone est de 20 mois, ces cinq années semblent bien suffisantes. Non ?

« L’écran borderless ne sert à rien. »Ah bon ?

Dans une moindre mesure, l’écran du Oppo Find X a lui aussi essuyé quelques critiques. « A quoi peut bien servir un écran sans bordure ? », « la prise en main doit être désagréable », « s’il tombe ça va coûter une fortune ». Je ne reviendrai pas sur la question des chutes qui ont les mêmes conséquences pour n’importe quel smartphone. Demandez à un réparateur le prix d’un changement d’écran de Samsung Galaxy S9 ou d’iPhone X et vous comprendrez l’expression « ça coûte un rein ».

oppo find x prise en main ecran

Concernant la prise en main et l’intérêt de l’écran borderless… comment dire ?… LOL ? La recherche de l’écran sans bordure est LE but ultime recherché par tous les constructeurs depuis quelques années. A tel point, qu’ils ont tous (ou presque) opté pour une encoche des plus disgracieuses afin de repousser les limites techniques. Oppo, avec son Find X, va beaucoup plus loin. Et tout d’un coup, le borderless n’a plus aucun intérêt, il est même inconfortable. Dites, ça ne serait pas de la mauvaise foi ?

Si Apple ou Samsung avaient atteint un tel ratio, tous les médias, tous les observateurs, tous les passionnés auraient crié au génie. Mais il s’agit d’Oppo, un constructeur méconnu une marque chinoise avec tout ce que cela comporte dans un pays comme la France. C’est chinois, ce n’est pas de la qualité. Pourtant Oppo prouve le contraire.

Son prix est beaucoup trop élevé

Proposé à près de 1000 euros, le Oppo Find X est jugé trop cher. Je ne défendrai pas ce positionnement tarifaire, j’ai déjà écrit un édito à ce sujet. J’y explique qu’aucun smartphone ne devrait afficher un tarif équivalent à un SMIC. Un avis qui n’est visiblement pas partagé par la plupart des utilisateurs puisque l’iPhone X, smartphone le plus cher du marché, est aussi le plus vendu. A partir de ce constat, on peut donc en déduire qu’un smartphone à 1000 euros est tout ce qu’il y a de plus normal.

Etrangement, ceux qui défendent la position tarifaire d’Apple, Samsung ou Huawei, pointent du doigt celle d’Oppo. Parce que la marque est nouvelle en France elle ne devrait donc pas proposer de smartphone à 1000 euros. Parce que c’est une marque chinoise, elle n’a pas le droit de proposer un smartphone à 1000 euros. Selon moi, si l’on estime qu’un iPhone X à 1000 euros est justifié, alors le Oppo Find X au même prix l’est tout autant. Il est techniquement bien plus avancé, il intègre déjà les technologies que l’on trouvera sans doute dans tous les smartphones d’ici quelques mois. Les consommateurs finiront par s’arracher ces modèles. Mais ils auront un joli logo de Pomme croquée, et ça, ça n’a pas de prix.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Test Oppo Find X : LE champion du borderless

Voici notre test du Oppo Find X, le « vrai » smartphone borderless. Son écran recouvre la quasi-totalité de la façade et le constructeur marque les esprits en plaçant tous les capteurs photo sous l’écran grâce à un mécanisme de caméra rétractable….