Nintendo Switch : une association exige l’ouverture d’une enquête sur le Joy-Con drift

 

L’association britannique Which ? vient de demander à Nintendo de relancer une enquête interne sur les causes du Joy-Con drift de sa Switch. Depuis 2017, le problème a touché de nombreux qui, selon l’organisation, préfèrent le plus souvent payer eux-mêmes les réparations que de passer par le service après-vente de la firme japonaise.

nintendo switch joycon droit

Les vieux démons de Nintendo reviennent le hanter. Après des années de polémique sur le sujet, le constructeur n’a toujours pas réglé le problème de Joy-Con Drift de sa Switch. En 2022, cinq ans après la sortie de la console, les ateliers de ce dernier sont toujours débordés face à une demande conséquente de la part des joueurs. Pourtant, la majorité d’entre eux ne passent pas par le service après-vente de la firme lorsqu’ils constatent le bug.

C’est ce qu’affirme l’association britannique Which ? qui vient de s’attaquer au problème. Cette dernière annonce avoir lancé une procédure afin que Nintendo ouvre une nouvelle enquête sur le souci technique. À la différence des anciennes mesures prises par la firme japonaise, celle-ci devra cette fois faire appel à une société externe pour conduire l’enquête, si toutefois la demande de Which ? est acceptée.

Sur le même sujet — Switch OLED : Nintendo confirme que le problème de Joy-Con Drift n’est toujours pas réglé

Nintendo face à de nouveaux soucis judiciaires à cause du Joy-Con drift

« Nos recherches montrent que les problèmes de drift continuent de tourmenter les joueurs de Nintendo Switch », explique Which. « Pourtant, trop souvent, ils se retrouvent à payer eux-mêmes la facture pour remplacer les manettes défectueuses ou s’en remettent au hasard lorsqu’ils contactent Nintendo pour obtenir une assistance ». Avant Which ?, l’UFC-Que choisir avait déjà exigé que Nintendo répare gratuitement les consoles impactées par le problème.

Nintendo a réagi à cette demande en conservant sa ligne habituelle. Le constructeur affirme s’attaquer au problème depuis plusieurs années, problème qui d’ailleurs, selon lui, ne touche que très peu de joueurs. Plusieurs améliorations ont permis de réduire les risques de drift, d’après ses dires. Reste que le problème n’est toujours pas éradiqué, et que les joueurs doivent souvent trouver une solution par eux-mêmes pour éviter de passer par le SAV.

Source : Sky News



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !