Nintendo s’est enfin excusé officiellement concernant le problème récurrent du Joy-Con Drift. Le PDG Shuntaro Furukawa a reconnu les torts de son entreprise, et assure que Nintendo continue à améliorer son matériel et à chercher une solution. Cependant, en raison de poursuites judiciaires en cours aux États-Unis, le patron n’a pas donné de détails sur les différentes actions menées pour régler le problème une bonne fois pour toutes. 

excuse officielle nintendo joy-con drift
Crédits : Nintendo

Tandis que Nintendo est occupé à sabrer le champagne après les 13,4 millions de copies écoulés pour Animal Crossing, des centaines de joueurs à travers le monde souffrent toujours du fameux Joy-Con Drift. Pour rappel, ce problème qui touche les Joy-Con (les manettes de la Switch) provoque l’envoi aléatoire d’un signal parasite aux joysticks. Résultat, votre personnage avance tout seul, sans que vous touchiez la manette. Dans certains cas, il est même impossible de contrôler ses mouvements avec précision.

À lire également : Nintendo – le nombre de Switch vendues dépasse désormais les ventes de N64 et GameCube

Le PDG s’excuse au nom de Nintendo

Face au nombre grandissant de plaintes, l’UFC Que Choisir avait exigé que Nintendo répare gratuitement les manettes. En janvier 2020, Nintendo proposait de réparer ou remplacer gratuitement les Joy-Con défectueux. Après plusieurs mois sans réelle solution apportée, le président de la firme japonaise Shuntaro Furakawa s’est excusé officiellement auprès des joueurs lors d’une session de questions-réponses pour le site VGC.

« Nous nous excusons pour les désagréments causés à nos clients concernant les contrôleurs Joy-Con ». Il poursuit : « Nous continuons à améliorer nos produits, mais actuellement, le Joy-Con Drift fait l’objet d’une action collective aux États-Unis et c’est une question en suspens, de sorte nous ne pouvons pas faire de commentaires sur les mesures spécifiques que nous pourrions prendre », explique-t-il.

En effet, en raison du secret de l’instruction, le PDG ne peut donner aucun détail sur d’éventuelles pistes envisagées par Nintendo pour résoudre le problème. En parallèle des soucis liés au Joy-Con Drift, Nintendo est récemment rentré en guerre contre les pirates qui modifient la Switch avec une puce. En effet, la firme nippone a mis en demeure le gérant d’une société spécialisée en réparation informatique pour qu’il stoppe immédiatement son activité d’installation de puce sur des Nintendo Switch.

Source : VGC



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !