Netflix veut aussi se lancer dans le sport pour concurrencer Prime Video et sa Ligue 1

 

Tout porte désormais à croire que Netflix veut se mettre à diffuser des compétitions de sport en direct. Une stratégie somme toute prévisible, suite à l’acquisition des droits de diffusion de la Ligue 1 et Ligue 2 par Amazon Prime Video. Cependant, le numéro 1 du streaming n’est visiblement pas très enclin à sortir de gros chèques pour concurrencer son rival.

Netflix formule pubs hors ligne
Crédits : Unsplash

La recherche de nouveautés continue pour Netflix. Après avoir lancé sa nouvelle formule (et environ 10 nouvelles séries originales par jour), le géant du streaming semble désormais prêt à se tourner vers les compétitions de sport. Selon plusieurs rapports, la firme aurait en effet effectué plusieurs offres à des associations d’ayant-droits, notamment en France. Seulement, Netflix ne souhaite visiblement pas investir des fortunes dans le secteur, ce qui l’empêcherait de conclure ces partenariats.

Ainsi, l’entreprise aurait récemment participé aux enchères pour les droits de diffusion de l’ATP Tour, le circuit international de tennis masculin, ainsi que pour les compétitions nationales en France et au Royaume-Uni, ainsi que les droits du tennis féminin outre-Manche. Néanmoins, la source rapporte que Netflix aurait rapidement abandonné le projet, afin d’éviter de trop dépenser.

Sur le même sujet : Netflix lance l’abonnement moins cher avec publicités, voici ce que vous devez savoir

Netflix veut se lancer dans le sport mais refuse de payer trop cher

Suite à cet échec, Netflix se serait tourné vers des sports moins populaires — et donc, moins chers. La firme aurait ainsi essayé d’acquérir les droits de diffusion de la World Surf League, mais là encore, sans succès. Selon la source, l’association et la plateforme ne seraient pas parvenues à se mettre d’accord sur un prix. Une nouvelle preuve que Netflix ne tient pas à dépenser une fortune dans ce nouveau projet.

En d’autres termes, les éventuelles compétitions sportives qui arriveraient sur Netflix seront nécessairement des sports moins grand public que le football, pour ne citer que lui. Il faut dire que les enjeux sont élevés pour le géant du streaming. Si ce dernier sort quelque peu la tête de l’eau ces derniers, l’année 2022 fut très compliquée d’un point de vue financier, tant par ses décisions polémiques que par son catalogue qui peine à se renouveler.

L’objectif de Netflix est clair comme de l’eau de roche : concurrence Prime Video sur son propre terrain. Après l’acquisition par ce dernier des droits de diffusion de la Ligue 1 et Ligue 2 en France, Netflix pourrait chercher à rattraper son retard en la matière… sans pour autant prendre trop de risques.

Source : ithome



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !