Netflix reste le champion de la SVOD, mais ne gagne plus autant d’abonnés qu’avant

 

Netflix a partagé ses chiffres pour le quatrième trimestre 2021 et ses prévisions pour 2022. Bien que le nombre d’abonnés soit toujours en hausse, la croissance n’est plus aussi forte qu’avant. Un premier éclat dans le règne sans partage de la plateforme qui doit faire face à une concurrence de plus en plus féroce.

Netflix

En apparence, la fin 2021 a été faste pour Netflix, notamment grâce à sa série phare La Casa de Papel, mais aussi et surtout grâce au triomphe surprise de Squid Game, phénomène que personne n’avait vu venir. Cependant, ces performances sont trompeuses, puisque le nombre d'abonnés est en deçà des prévisions.

La firme californienne a partagé ses chiffres pour la fin 2021 et s’ils restent positifs, ils montrent tout même un ralentissement du nombre de nouveaux clients. Une première. Netflix compte désormais 221,8 millions d’abonnés, ce qui est moins que les 222 millions escomptés. L'objectif est manqué de peu, mais il est manqué. En réalité, c'est plus l'année 2022 qui inquiète.

Netflix ne gagne plus autant d’abonnés qu’avant

Netflix revoit ses prévisions 2022 à la baisse. Lors de ce premier trimestre 2022, la société compte gagner 2,5 millions de nouveaux clients. Ce chiffre est tout simplement le plus bas depuis 2010, soit au début de l'ère du streaming. A titre de comparaison, Netflix a gagné 4 millions d’abonnés au premier trimestre 2021 et 8 millions au dernier trimestre de la même année. La sortie de succès comme la saison 2 de The Witcher ou de Don’t look up dans les derniers jours de l’année 2021 ont aussi été un coup de pouce bienvenu pour la plateforme, qui reste toutefois en deçà de ses prévisions.

A lire aussi – Comment supprimer son compte Netflix ?

C’est une première fêlure dans le règne absolu de Netflix sur le monde du streaming. Ce ralentissement n’est toutefois pas (encore) le signe du début de la fin. Il peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Le covid, tout d’abord, pèse sur l’économie et ralentit la production des séries. L’absence de succès forts en ce début d’année ensuite, puisque Netflix n’attend pas de gros succès avant mars prochain et la sortie de la saison 2 de Bridgerton. La déception de certains fans par rapport au contenu est aussi à prendre en compte. La série Cowboy Bebop n’a pas convaincu le public, en plus d’avoir coûté très cher à produire. On peut aussi évoquer l’arrivée du marché à saturation ou la hause régulière du prix des abonnements.

Mais la principale cause de ce frein est aussi l’émergence de concurrents sérieux, comme Amazon Prime Video mais aussi Disney+. La plateforme de Disney conteste de plus en plus l’hégémonie de Netflix. En deux ans, elle a réuni près de 120 millions d’abonnés.

Netflix n’est pas mort, loin de là, et reste encore le leader solide du marché. Toutefois, les premières fêlures commencent à apparaître dans son règne et c’est à la société de les réparer rapidement. Pour ça, il n'y a pas de secret : il faut continuer à produire de plus en plus de séries à succès.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !