Mission Artemis 1 vers la Lune : la NASA vise désormais un lancement en octobre après une fuite de carburant

 

La NASA ne tentera pas de faire décoller son système de lancement spatial dans les prochains jours, a annoncé l'agence, sautant les fenêtres de lancement potentielles de lundi et mardi. L’agence spatiale viserait désormais un lancement au mois d’octobre.

Artemis 1

La NASA a de nouveau reporté sa mission lunaire Artémis I samedi, après avoir fait une deuxième tentative pour faire décoller la mission sans équipage. La NASA ne procédera pas au décollage d'Artémis I pour le reste de la période de lancement actuelle, qui se termine mardi, car la fusée aurait rencontré plusieurs problèmes techniques.

Alors que le premier lancement a été annulé à cause d’un problème du moteur numéro trois, le coupable cette fois-ci était une fuite d'hydrogène liquide qui s'est manifestée pendant que l'équipe chargeait l'étage central de la fusée. Selon l'agence spatiale, « les multiples tentatives de dépannage visant à réparer la zone de la fuite, en remettant en place un joint dans le raccord rapide où l'hydrogène liquide est introduit dans la fusée, n'ont pas permis de résoudre le problème ».

La mission Artemis 1 ne débutera finalement qu’à la fin de l’année

Plutôt que de tenter un nouveau lancement ces prochains jours, la NASA a finalement annoncé qu’il faudra patienter encore plusieurs semaines avant une nouvelle tentative. « Nous ne lançons pas [la fusée] avant de déterminer que c'est le bon moment », a déclaré Bill Nelson, administrateur de la NASA.

L'équipe de gestion de la mission se réunira mardi pour évaluer les prochaines étapes de la mission. Les prochaines fenêtres de lancement possibles selon la NASA sont du 19 septembre au 4 octobre, puis du 17 au 31 octobre. Il est donc fort probable que la NASA attende le mois d’octobre pour s’assurer que sa fusée est bien en état de décoller. D’ici là, nous pourrions peut-être assister au premier vol de Starship, la fusée géante d’Elon Musk qui emmènera l’humanité sur Mars.

Un lancement réussi marquerait le début d'une mission de 42 jours qui enverra le vaisseau spatial Orion en orbite lunaire et testera des technologies essentielles telles qu'un bouclier thermique qui protégera le vaisseau spatial lors d'une rentrée ardente dans l'atmosphère terrestre. Si la mission se déroule bien, Artemis II suivra dans quelques années et transportera des humains autour de la Lune. Un alunissage est prévu dans le courant de la décennie, probablement aux alentours de 2025.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !