Mission Artemis 1 vers la Lune : le lancement est finalement reporté au 2 septembre

 

L'homme n'a pas posé le pied sur la Lune depuis 1972. Un lancement était prévu aujourd’hui, lundi 29 août 2022. Mais la NASA a finalement reporté cette première étape de la mission, qui a pour but que des personnes retournent sur la Lune d’ici quelques années.

NASA SLS Orion
Fusée Space Launch System (SLS) / Crédit : NASA

Mise à jour 15h40 :

Le lancement d'Artémis est finalement reporté au vendredi 2 septembre à 18h00. C'est ce qu'indique tout du moins le live sur la chaîne YouTube de la NASA, mais comme le précise l'agence fédérale, il s'agit pour le moment de la prochaine “opportunité” de lancement. À l'heure actuelle, les équipes de la NASA tentent toujours de corriger le problème survenu sur le moteur numéro 3.

Mise à jour 14h15 :

La NASA vient officiellement de reporter le lancement de la mission Artemis 1. En cause : des problèmes techniques à répétition. “Le lancement est actuellement en attente car l'équipe travaille sur un problème du moteur numéro 3”, peut-on lire sur le compte Twitter de la NASA. Un second message précise que le décollage n'aura pas lieu ce lundi 29 août.

Pour le moment donc, on ignore quand le lancement aura finalement lieu, mais nous n'hésiterons pas à vous tenir informés dès que nous aurons davantage de détails.

Article original – 08h58 :

Cinquante ans après que les derniers humains ont marché sur la lune, l'humanité veut désormais y retourner. Après quelques querelles politiques, des difficultés technologiques et surtout bureaucratiques, la mission Artemis 1 de la NASA devrait enfin être lancée dès ce lundi 29 août.

La fusée géante Space Launch System (SLS) doit décoller du pas de tir 39B du complexe de la NASA à Cap Canaveral, en Floride. On retrouvera à bord un vaisseau spatial non habité Orion, conçu pour transporter à terme jusqu'à six astronautes sur la Lune, et peut-être plus tard sur Mars. On s’attend néanmoins à ce que ce soit SpaceX qui assure les prochains vols avec sa nouvelle fusée Starship.

Comment suivre le décollage de la fusée en direct ?

  • Quand a eu lieu le lancement : ce lundi 29 août 2022
  • À quelle heure le live va-t-il commencer : entre 14h33 et 16h33 (heure française)
  • Comment voir la conférence : ici sur le site à l’aide de la vidéo YouTube juste au-dessus
  • Combien de temps dure le live : plusieurs heures

La fenêtre de lancement de la mission Artemis 1 se situe entre 14h33 et 16h33, heure française. Les conditions météorologiques sont vraisemblablement favorables à 80 % au début de la fenêtre de lancement et devraient tomber à 60 % vers la fin, a déclaré dimanche Melody Lovin, responsable de la météorologie de lancement de l'U.S. Space Force. Il est donc plus probable que la NASA essaye de faire décoller sa fusée dès l’ouverture de la fenêtre de lancement.

Des dates de lancement de secours sont disponibles les 2 et 5 septembre. Quelque 100 000 personnes sont attendues sur la Florida Space Coast pour le lancement, impatientes de voir la NASA écrire un nouveau chapitre de l'histoire de l'exploration spatiale humaine.

Lire également : La NASA veut installer un réseau Wi-Fi sur la Lune

Que sait-on de la mission Artemis 1 ?

Cette mission de 42 jours sans équipage va permettre de tester les capacités de la nouvelle fusée Space Launch System (SLS), ainsi que l'état de préparation et la sécurité du vaisseau spatial Orion, qui est conçu pour envoyer des humains dans l'espace. Si la liste des passagers ne comprend pas d'êtres humains, il y aura tout de même des passagers : trois mannequins et une peluche Snoopy.

Les mannequins, nommés Commander Moonkin Campos, Helga et Zohar, mesureront les radiations de l'espace lointain que les futurs équipages pourraient subir et testeront une nouvelle combinaison et une nouvelle technologie de blindage. À bord d’Orion, on retrouve même une expérience biologique sur des graines, des algues, des champignons et des levures pour mesurer la réaction de la vie à ces radiations.

L'engin spatial entrera en orbite terrestre basse avant que l'étage supérieur de la fusée ne s’allume pour l'amener sur une orbite translunaire. Le vaisseau spatial effectuera un survol de la Lune, utilisant la gravité lunaire pour prendre de la vitesse et se propulser à 70 000 km au-delà de la Lune, à près d'un demi-million de km de la Terre, plus loin qu'aucun humain n'ait jamais voyagé. Lors de son voyage de retour, Orion effectuera un autre survol de la Lune avant de revenir sur Terre.

Pendant sa mission, Orion lancera dix petits satellites appelés CubeSats à des fins scientifiques et commerciales. Ils seront utilisés pour étudier différentes zones de la Lune, étudier la durabilité de l'utilisation des vaisseaux spatiaux, et même envoyer un vaisseau spatial vers un astéroïde proche de la Terre.

Cette mission inaugurale du programme Artemis donnera le coup d'envoi d'une nouvelle phase d’exploration spatiale qui aura pour but de faire atterrir de nouveaux équipages d'astronautes dans des régions de la Lune jusqu'alors inexplorées et d’y construire une base, avant d'aboutir à des missions avec équipage vers Mars. Les équipages monteront à bord d'Artemis II sur une trajectoire similaire à Artemis 1 en 2024, et la première femme et le prochain homme à se poser sur la Lune devraient arriver au pôle Sud lunaire à la fin de 2025 lors de la mission Artemis III.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !