Maj. le 14 juin 2019 à 10 h 11 min

L’USB-IF annonce la nouvelle spécification USB 4 qui sera disponible dès 2021. Le nouveau standard USB est aussi rapide que le Thunderbolt 3 (40 Gb/s) – mais les normes USB 4 et Thunderbolt 3 n’ont pour autant pas vocation à fusionner. L’idée derrière USB 4 semble en effet de pouvoir démocratiser la technologie sans que les constructeurs n’aient à payer une coûteuse licence à Intel. 

USB 4

A peine quelques jours après avoir « commis » l’annonce de l’USB 3.2, l’USB-IF frappe encore et annonce l’USB 4. Le prochain standard disponible dès 2021 double la bande passante par rapport à la plus rapide des normes USB 3.2, pour lui faire atteindre les 40 Gb/s du Thunderbolt 3. D’ailleurs, USB-IF l’explique sans détour : « l’architecture USB4 est basée sur les spécifications du protocole Thunderbolt à laquelle Intel a récemment contribué », peut-on lire dans le communiqué du consortium.

L’USB 4 sera une version ouverte du protocole Thunderbolt 3

Les nouveaux câbles USB4 seront donc des câbles USB-C capables d’atteindre jusqu’à 40 Gb/s, pouvant transporter une variété de normes de transferts de données, d’affichage ainsi que du courant électrique (jusqu’à 100 W), et sera rétrocompatible avec les normes USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3.

Vous l’avez sans doute remarqué : le Thunderbolt 3 actuel a la même vitesse, se base lui aussi sur des connecteurs USB type C et ses câbles peuvent être eux aussi rétrocomaptibles avec d’autres normes dont des standards USB plus anciens, et peuvent bien sûr permettre de charger un ordinateur et alimenter des périphériques…

Lire également : Samsung X5 – voici le SSD portable le plus rapide du monde avec Thunderbolt 3

Alors pourquoi créer une nouvelle norme calquée sur celle-ci ? Il faut savoir que le Thunderbolt est un protocole propriétaire développé par Intel et popularisé dans un premier temps sur les macs – avant que la norme ne soit aussi adoptée sur certains ordinateurs HP, Dell, Asus, Lenovo, HP, Razer, Alienware et Gigabyte. Apple et tous les constructeurs qui l’utilisent doivent payer une licence à Intel.

Pourquoi Thunderbolt 3 ne va pas disparaître

Ce qui fait grimper les coûts des connecteurs, micro-contrôleurs et câbles Thunderbolt 3. La norme USB 4 sera, elle, ouverte à tous, sans payer de licence, et devrait donc permettre à la technologie de se démocratiser. Là ou pour l’instant, le Thunderbolt 3 est réservé au très haut de gamme. Néanmoins certains constructeurs comme Apple ont tout intérêt à utiliser la version sous licence du connecteur.

Car cela vient avec des services, comme une aide pour concevoir de nouveaux produits et un support technique en cas de problème. La stratégie d’Intel s’inscrit dans la même logique avec ces deux standards proches. Le fondeur imagine l’USB 4 basé sur la technologie Thunderbolt 3 se retrouver absolument partout – des boîtiers eGPU aux écrans en passant par les docks et autres périphériques – et compte donc lui aussi pousser le développement de l’USB 4.

Sur le même sujet : Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Néanmoins, avec 2021 comme ligne d’horizon, il semble que les utilisateurs en quête de vitesse n’auront encore pendant quelques temps d’autre choix que d’opter pour des machines haut de gamme compatibles Thunderbolt 3.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PC : les ventes progressent malgré des ruptures de stock de CPU Intel

Le, marché du PC se porte étonnamment bien : les derniers chiffres Gartner du 3e trimestre 2019 révèlent qu’un million d’unités supplémentaires se sont écoulées d’une année sur l’autre. Les constructeurs ont pourtant dû faire face à des difficultés sur…

Intel promet des SSD avec bien plus de gigaoctets et moins chers

Intel vient de dévoiler une nouvelle technologie qui permet de doubler la densité des unités mémoire actuelles dans les mémoires NAND utilisées dans les SSD. Cette technologie est particulièrement optimisée pour réduire les coûts de fabrication. D’autres fondeurs, comme Toshiba…

Huawei remplace Windows 10 par Linux sur ses PC portables

Huawei vend désormais des PC portables sous Linux à la place de Windows 10. Exclu du marché américain sur décision de Donald Trump, le groupe chinois n’a en effet plus le droit de se servir de l’OS de Microsoft. La…

Huawei va lancer des PC avec Harmony OS à la place de Windows 10

Huawei s’apprête à commercialiser des PC et des montres connectées équipées d’Harmony OS, révèle un cadre de la marque. Le groupe chinois a apparemment décidé de se servir de son OS maison comme alternative à Windows 10, le système d’exploitation de Microsoft. Les ordinateurs portables sous Harmony…

Nvidia va lancer un nouveau GPU GeForce RTX haut de gamme

Une mystérieuse référence concernant une carte graphique non officielle est récemment apparue dans la base de données de l’outil AIDA64. Cette carte est basée sur la die Tu102, soit la même que le GPU GeForce RTX 2080 Ti. Il s’agit…

Intel dévoile ses premiers processeurs Ice Lake gravés en 10 nm

Intel présente enfin ses processeurs Ice Lake de 10e génération gravés en 10 nm. L’entreprise a dévoilé 11 nouveaux CPU réservés aux PC ultra-portables, du Core i3-1000G1 au Core i7-1068G7 avec les détails sur leurs caractéristiques respectives. Après trois années…

Ce SSD peut résister à un incendie !

Vous avez besoin que vos données se transfèrent à la vitesse de l’éclair tout en étant protégées contre les flammes ? Innodisk a pensé à vous : la firme américaine lance une série de modules SSD armés contre les flammes….