USB type C : tout savoir sur le connecteur universel du futur

L’USB type C pousse doucement l’USB classique vers la sortie, en témoigne les nombreux smartphones qui sont passés à ce format de connecteur universel cette année. Cependant il reste assez méconnu du grand public, on vous propose de tout savoir sur ce dernier.

Prise USB Type-C

L’USB type C c’est quoi ?

Annoncé en septembre 2014 par l’organisme USB-IF, ce connecteur a la particularité d’être réversible. On peut donc le brancher sans se préoccuper de son orientation. De plus les câbles sont dotés d’un petit circuit électronique qui leur sert d’identifiant et indique leurs caractéristiques.

usb type C circuit

L’USB Type-C est surtout un câble USB capable de transmettre des données, de la vidéo et du courant électrique. L’USB-IF annonce que le câble peut atteindre 60 W, voire 100 W contre seulement 4,5 W pour l’USB 3.0 et 2,5 W pour l’USB 2.0. Il intègre une gestion intelligente de l’énergie qui permet de donner suffisamment de courant à tous vos appareils même lorsqu’ils sont en Daisy chaining c’est à dire branchés à la suite les uns des autres.

Pourquoi changer pour l’USB type C ?

Loin d’être une révolution « à la Apple » qui est venu supprimer la prise jack sans fournir d’alternative intéressante, l’avènement du port USB type C est d’importance sur le secteur. Et pour cause : plus simple à utiliser pour les consommateurs, il est surtout beaucoup plus complet.

typesusb

Ce nouveau type de câble est capable de faire passer de nombreux protocoles différents, de l’USB 3.1 au Thunderbolt 3. Il est ainsi extrêmement versatile, lui permettant d’être adopté aussi bien pour les smartphones que les ordinateurs portables par exemple, et ce aussi bien pour la charge que pour le signal vidéo ou les données.

En somme, l’USB type C est « le câble qui intègre tous les câbles » dans l’absolu, selon la norme qui le régit. Quoi de plus simple pour l’utilisateur que de n’avoir qu’un câble branché pour afficher la vidéo et le son de sa tablette sur sa TV tout en la rechargeant ? C’est ce que l’USB-C promet.

L’USB type C peut-il réellement charger ma batterie plus vite ?

Oui, car l’USB type C permet de délivrer une puissance beaucoup plus élevée que l’USB classique, aussi bien physiquement que grâce à sa compatibilité avec la norme USB Power Delivery. Celui-ci permet à un câble USB de délivrer jusqu’à 100 W de puissance à l’appareil cible.

Evidemment, les smartphones n’iront pas nécessairement jusque là et se doivent de faire attention à la relative fragilité de leurs batteries. La puissance délivrée selon certains profils, 10W et 18W généralement. Mais un tel regain de puissance permet aux constructeurs de lancer des recharges rapides toujours plus performantes.

Et de fait, ce câble associé aux bonnes normes peut recharger même les ordinateurs portables, et peut connecter un écran à un ordinateur tout en le rechargeant.

Vais-je devoir changer mes chargeurs ?

Dans les faits, un chargeur classique enverra généralement 5W de puissance à votre smartphone. Il suffit donc de brancher un câble USB type C sur ce type de chargeur pour pouvoir charger votre téléphone, rien ne change véritablement de ce côté.

Toutefois, et comme c’est le cas avec la recharge rapide, tous les chargeurs ne se valent pas. Si le chargeur offert avec votre smartphone vous fournit très certainement la meilleure charge, les autres ne seront pas nécessairement à même de profiter de la puissance de ces nouveaux câbles.

Inutile en revanche d’utiliser forcément des chargeurs plus puissants USB-C si cela n’était pas prévu au départ par le constructeur. De toute façon la technologie USB-C permet à l’appareil de négocier la quantité d’énergie dont il a besoin. Ainsi un appareil conçu pour du 5W, utilisera 5W même sur un chargeur de 85W.

Il y a-t-il un vrai danger avec les câbles de mauvaise qualité USB type C ? 

Comme vous l’avez vu au début de cet article, le câble comporte une puce qui indique à vos appareils la quantité de courant et les protocoles qui peuvent y transiter. Aussi, un câble de mauvaise qualité peut faire absolument n’importe quoi, et envoyer une charge trop intense ou au contraire pas assez intense à un appareil qui n’est pas prêt pour cela.

Cela peut être catastrophique comme en témoigne le cas de l’ingénieur de Google qui a fait cramer son Chrome Pixel 2 à cause d’un câble de mauvaise qualité qui a envoyé une charge trop forte à son appareil. Heureusement depuis les choses ont un peu changé, notamment du côté d’Amazon. C’est vrai qu’on se tourne souvent vers la boutique en ligne pour acheter dans l’urgence et à moindre coup des câbles USB, et depuis cette mésaventure le magasin surveille ses câbles de plus près et interdit les câbles USB type C non conformes.

Comment être sûr de la qualité d’un câble USB type C ?

Pour être sûr que les câbles USB type C que vous achetez ne vous poseront pas de problème, il y a quelques conseils simples. Tout d’abord, faites attention à acheter une marque de confiance type Anker, Aukey, Belkin, ou tout autre dont le nom est déjà connu dans le milieu.

Et surtout, faites attention à faire appel à un marchand de confiance, type Amazon justement. Sur ce terrain, mieux vaudra encaisser le coût que chercher à faire des économies de bouts de ficelle en faisant un tour du côté de l’importation hongkongaise. Il n’y a pas de secret, les câbles compatibles USB Power Delivery et avec des protocoles ultra-rapides comme Thunderbolt 3 ne peuvent pas coûter 10 euros.

Ils contiennent une électronique très sophistiquée et un blindage particulier qui a forcément un coût – il vaut généralement donc mieux se méfier des « bonnes affaires » pour le moment.

Pourquoi tous les constructeurs ne sont pas encore passés à l’USB type C ?

Si en 2017, tous les constructeurs ne sont pas nécessairement passés à l’USB type C, c’est tout simplement une question purement commerciale. Sur l’entrée et le milieu de gamme par exemple, ce choix est encore discutable du fait que les consommateurs ne sont pas nécessairement encore équipés et pourraient voir l’avènement d’un nouveau câble comme malvenu.

Certains se retrouvent également dans une situation difficile, du fait que des accessoires se retrouvent derechef incompatibles avec les nouvelles générations de smartphone. On pensera notamment à Samsung, dont le Gear VR aura motivé le micro USB sur le Galaxy S7 tandis que le S8 l’aura abandonné.

Comment être sûr que l’USB type C n’est pas un effet de mode ?

MacBook retina USB Type C

Si l’on voit de nombreux constructeurs l’adopter désormais, la question peut toujours trotter dans certaines têtes : l’USB type C se justifie-t-il vraiment, ou ne sert simplement qu’à forcer un changement pour donner une image novatrice à un bête câble ?

Qu’on se le dise : à terme, tout passera à l’USB type C, c’est un fait. Et pour cause : il s’agit d’une véritable révolution pour l’industrie high-tech, particulièrement en termes de standard adopté par tous. Comme nous vous l’expliquions plus haut, ce nouveau câble est capable d’accueillir énormément de choses selon les normes qu’il supporte : USB 2.0, USB 3.0, USB 3.1, DisplayPort, HDMI, USB Audio, USB Power Delivery…

De fait, il n’est pas destiné à être uniquement dédié aux smartphones. Dans le futur, les constructeurs veulent qu’un simple chargeur USB C puisse convenir aussi bien à votre smartphone qu’à votre tablette et votre PC portable, et que vos équipements type moniteurs de PC puissent eux-mêmes charger vos smartphones et tablettes. En somme, tous les appareils sont liés par un même câble : l’USB type C.

Mais c’est aussi le grand point faible de celui-ci, puisqu’un simple câble USB type C ne garantit pas d’être compatible avec le Thunderbolt 3 ou l’USB Power Delivery par exemple. C’est sur ce point qu’il vous faudra surtout être le plus attentif à l’avenir.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone en panne : comment fonctionne la garantie ?

Lorsque vous achetez un nouveau smartphone, ce dernier est assorti d’une garantie légale mais en réalité, il existe plusieurs types de garantie. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet et la marche à suivre en cas de panne.

Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.