Linky : la justice oblige Enedis à installer un filtre anti-ondes chez 13 électrosensibles

 

Un juge bordelais vient de rejeter l’action en justice intentée par un collectif de 206 anti-Linky. Enedis n’est donc pas contraint de désinstaller les compteurs connectés installés chez les plaignants. Par contre, la firme va devoir mettre en place un filtre anti-ondes chez 13 personnes considérées comme «électro-hypersensibles». 

linky justice oblige enedis filtre ondes electrosensibles

Le tribunal de grande instance de Bordeaux vient de rejeter la demande d’un collectif anti-Linky, rapporte l’AFP. Selon le juge en charge de l’affaire, les demandeurs « ne justifient pas de l’existence d’un trouble manifestement illicite, que ce soit par rapport au droit à la consommation ou au RGPD » (NDLR : le règlement général sur la protection des données). « Ils ne justifient pas davantage d’un dommage imminent, que ce soit par rapport à leur santé, à la sécurité des personnes et des biens ou à la qualité du travail demandé aux installateurs » estime la décision de justice.

Linky : un juge force Enedis à mettre en place des filtres anti-ondes

Le juge a par contre estimé que 13 des 206 plaignants «justifient d’un trouble manifestement illicite par manquement d’un principe de précaution» car Enedis a installé le compteur à leur domicile «sans la pose d’un filtre les protégeant des champs électromagnétiques».

Lire aussi : pourquoi le compteur électrique Linky ne convainc pas les ménages

Pour prouver que le compteur nuit bien à leur qualité de vie, ils ont dû présenter une flopée de certificats médicaux. Les 13 «électro-hypersensibles» se plaignent notamment maux de têtes et d’insomnies. Parmi les autres symptômes généralement mis en avant par les hypersensibles aux ondes, on trouve aussi des troubles de l’attention et de la mémoire, de l’irritabilité et des fourmillements dans les doigts.

Dans les deux mois à venir, Enedis va donc devoir installer chez eux un «dispositif de filtre les protégeant» des champs électromagnétiques. C’est donc une nouvelle victoire pour les nombreux opposants au compteur connecté. En mars, un juge de Toulouse avait en effet autorisé plusieurs personnes électrosensibles à refuser l’installation d’un compteur Linky.

Enedis va faire appel

Enedis a rapidement annoncé son intention de faire appel à la décision du juge, estimant que le compteur n’a « pas plus d’effet significatif que d’autres objets du quotidien », comme une box WiFi ou un smartphone. « Toutes les mesures réalisées par les organismes indépendants mettent en évidence des niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires » assure Enedis dans un communiqué adressé à l’AFP.

Lire aussi : Linky est impliqué dans plusieurs incendies

Néanmoins, le groupe précise que dans des cas extrêmement rares de clients «électro-hypersensibles», il est tout disposé à « mettre en oeuvre un accompagnement personnalisé et adapté » sans en dire plusQue pensez-vous de cette affaire ? Avez-vous envie de refuser la pose du compteur intelligent ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google nest secure abandon
Google abandonne Nest Secure, le système d’alarme connecté

Google vient d’abandonner Nest Secure. Lancé en 2017, le système d’alarme connecté n’est plus disponible sur la boutique en ligne de la marque. Google ne produira plus de Nest Secure mais s’engage à fournir un support client aux utilisateurs actuels…

ikea panneau solaire france
Ikea France vend des panneaux solaires sur son site, voici les prix

Ikea, leader de l’ameublement en France, intègre dans son catalogue un service d’installation de panneaux solaires. Pour cela, le géant suédois a signé un partenariat avec l’entreprise tricolore Voltalia. Le prix s’échelonne de 3700 euros à 5300 euros TTC, selon…

Google conférence
Google tiendra une conférence virtuelle le 8 juillet prochain

Google va tenir une conférence le 8 juillet prochain. Cette présentation sera entièrement virtuelle à cause du coronavirus et remplacera la Google I/O qui a été annulée il y a quelques semaines. La firme de Mountain View devrait y dévoiler…