Libra : le Congrès américain exige que Facebook suspende immédiatement son projet de cryptomonnaie

 

Libra, le projet de cryptomonnaie de Facebook, inquiète les représentants et sénateurs américains : ils demandent au réseau social de mettre en pause son implémentation, le temps d'enquêter sur Libra et réaliser des études d'impacts. Le Congrès prévoit de dévoiler ses conclusions le 17 juillet 2019. Mark Zuckerberg peut déjà attacher sa ceinture et se préparer à de fortes turbulences…

Facebook Libra Zuckerberg pause

L'affaire n'est semble-t-il pas gagnée pour Libra, le projet de cryptomonnaie que Facebook souhaite prochainement lancer. Le congrès américain se méfie en effet des intentions du réseau social dirigé par Mark Zuckerberg. Une session parlementaire a été programmée le 17 juillet – et les sénateurs et représentants exigent dans une lettre que Facebook suspende l'implémentation de Libra pendant ce délai, le temps d'examiner de plus près les implications de Libra. La séance prévue à la mi-juillet sera ainsi l'occasion d'exposer les conclusions de ses travaux préliminaires.

Lire également : Libra est une menace pour les banques centrales selon un fondateur de Facebook

Libra : le Congrès exige sa suspension le temps d'enquêter

“Parce que Facebook est déjà dans les mains de plus d'un quart de la population mondiale, il est impératif que Facebook et ses partenaires cessent immédiatement leurs programme d'implémentation jusqu'à ce que le régulateur et le Congrès aient pu avoir l'opportunité d'examiner ces problèmes et de prendre des décisions”, peut-on lire dans la lettre dont des extraits sont repris par le quotidien britannique The Guardian. “Durant ce moratoire”, poursuit la lettre, “nous avons l'intention de tenir des audiences publiques sur les bénéfices et les risques de ces activités autour des cryptomonnaies et explorer des solutions législatives. Ne pas cesser l'implémentation avant que nous puissions mener ce travail c'est courir le risque [de laisser se créer] un nouveau système financier à la Suisse trop gros pour échouer”. 

Les parlementaires sont en effet très méfiants à l'égard des intentions du réseau social. Ils ne croient pas à l'indépendance de cette cryptomonnaie, gérée sur le papier par l'association Libra avec d'autres entreprises comme Visa, Lyft, Vodafone et Coinbase. Selon The Guardian, dans les faits, Facebook garde en effet un contrôle important sur l'association dont elle paie directement le salaire d'une demi-douzaine d'employés. Autre problème : la polémique Cambridge Analytica qui n'a, à leurs yeux, qu'à peine tiédi“Le peu d'informations fourni sur les objectifs, rôles, usages potentiels, et sécurité de la Libra et Calibra expose l'échelle massive des risques et l'absence de protections législatives claires. Si des produits et services comme celui-ci sont laissés improprement régulés et sans suffisamment de contrôle, alors ils pourraient poser des risques systémiques qui mettent en danger les USA et la stabilité financière mondiale”, menace la lettre.

Et d'ajouter : “ces risques sont d'autant plus éblouissants à la lumière du passé trouble de Facebook, qui n'a pas toujours garanti la sécurité des données de ses utilisateurs. Pour exemple, Cambridge Analytica, une firme de consulting politique choisie par la campagne de Trump en 2016, a eu accès aux données privées de plus de 50 millions de personnes qui ont été utilisées pour influencer l'attitude des électeurs lors du vote”. Mark Zuckerberg va semble-t-il devoir réellement s'accrocher si il veut que Libra devienne une réalité…

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • pirate bay cryptomonnaie abandon
    The Pirate Bay abandonne sa cryptomonnaie, personne n’en veut !

    The Pirate Bay a lancé une cryptomonnaie en mai 2021. Elle s’appelle The Pirate Token. Un mois plus tard, la monnaie virtuelle est en chute libre. Quasiment aucune transaction. Un nombre de porteurs en baisse. Une valeur d’échange qui a…

  • rr crypto
    RR Crypto : ce fonds d’investissement français a disparu avec 60 millions d’euros en cryptomonnaies

    RR Crypto, un fonds d’investissement français spécialisé dans les cryptomonnaies, s’est évaporé dans la nature avec les avoirs de ses 4 500 membres. L’intégralité des fonds investis par les épargnants a en effet disparu après une prétendue “réinitialisation” du portefeuille…

  • bitcoin chine interdiction
    Pourquoi le cours du Bitcoin, de l’Ether et du Dogecoin s’effondre

    Le Bitcoin, l’Ether, le Dogecoin et la plupart des cryptomonnaies enregistrent une forte baisse de leur cours. Aux origines de cette nouvelle phase baissière, on trouve les nouvelles menaces de régulation formulées par la Chine. Rappelant une position adoptée depuis 2017,…

  • bitcoin chine electricite
    Bitcoin : La Chine plonge dans le noir les fermes de minage

    La Chine continue de sévir face aux mineurs de cryptomonnaies. Après avoir interdit le minage dans plusieurs régions clés du pays, le gouvernement chinois traque désormais les récalcitrants. Les autorités exigent d’ailleurs que les fournisseurs d’électricité coupent le courant des…

  • ledger clé usb factice
    Ces fausses clés USB envoyées par la poste menacent de voler vos bitcoins

    Des pirates envoient de fausses clés USB par la poste aux clients de Ledger. Ces appareils factices imitent les portefeuilles physiques de la marque française dans l’espoir de dérober les cryptomonnaies des utilisateurs. Les escrocs derrière cette opération exploitent des…

  • accord clima bitcoin
    Bitcoin : bannis de Chine, des mineurs de BTC migrent au Texas

    La Chine a finalement banni les fermes de minage de Bitcoin (BTC) de son sol. Chassés par les forces de l’ordre chinoises, les mineurs ont migré vers d’autres pays plus ouverts aux cryptomonnaies. Apparemment, de nombreux mineurs ont choisi de…

  • elon musk tesla
    Elon Musk continue d’influencer le cours du Bitcoin à la force de ses tweets

    Encore un tweet d’Elon Musk qui fait bondir le cours du Bitcoin. Le patron de Tesla a annoncé sur Tweeter que, contrairement aux rumeurs, sa société n’a vendu que 10 % de ses possessions en cryptomonnaie, ce qui a visiblement rassuré…

  • tesla virer elon musk
    Tesla va accepter les paiements en Bitcoin quand la cryptomonnaie polluera moins

    Tesla ne tourne pas le dos au Bitcoin. Elon Musk, fondateur de la firme automobile, s’est engagé à accepter les paiements en cryptomonnaies dès que le minage de Bitcoin s’appuiera sur de l’énergie verte et renouvelable.  En février dernier, Tesla…

  • bitcoin
    Le cours du Bitcoin risque de s’effondrer autour des 20 000 dollars

    Le cours du Bitcoin risque de s’approcher du seuil des 20 000 dollars dans un avenir proche, mettent en garde des analystes financiers. Après une hausse fulgurante au delà des 60 000 dollars, la mère des cryptomonnaies a été plombée…

  • bitcoin
    Le Bitcoin est “une arnaque contre le dollar”, selon Donald Trump

    Donald n’aime pas vraiment le Bitcoin, qui selon lui menace la suprématie du dollar américain. Il s’agit là du seul vrai argument de l’ancien président qui n’apprécie par qu’il existe une compétition entre les monnaies. Les experts, de leur côté,…