Libra : le Congrès américain exige que Facebook suspende immédiatement son projet de cryptomonnaie

Maj. le 30 septembre 2019 à 15 h 28 min

Libra, le projet de cryptomonnaie de Facebook, inquiète les représentants et sénateurs américains : ils demandent au réseau social de mettre en pause son implémentation, le temps d’enquêter sur Libra et réaliser des études d’impacts. Le Congrès prévoit de dévoiler ses conclusions le 17 juillet 2019. Mark Zuckerberg peut déjà attacher sa ceinture et se préparer à de fortes turbulences…

Facebook Libra Zuckerberg pause

L’affaire n’est semble-t-il pas gagnée pour Libra, le projet de cryptomonnaie que Facebook souhaite prochainement lancer. Le congrès américain se méfie en effet des intentions du réseau social dirigé par Mark Zuckerberg. Une session parlementaire a été programmée le 17 juillet – et les sénateurs et représentants exigent dans une lettre que Facebook suspende l’implémentation de Libra pendant ce délai, le temps d’examiner de plus près les implications de Libra. La séance prévue à la mi-juillet sera ainsi l’occasion d’exposer les conclusions de ses travaux préliminaires.

Lire également : Libra est une menace pour les banques centrales selon un fondateur de Facebook

Libra : le Congrès exige sa suspension le temps d’enquêter

« Parce que Facebook est déjà dans les mains de plus d’un quart de la population mondiale, il est impératif que Facebook et ses partenaires cessent immédiatement leurs programme d’implémentation jusqu’à ce que le régulateur et le Congrès aient pu avoir l’opportunité d’examiner ces problèmes et de prendre des décisions », peut-on lire dans la lettre dont des extraits sont repris par le quotidien britannique The Guardian. « Durant ce moratoire », poursuit la lettre, « nous avons l’intention de tenir des audiences publiques sur les bénéfices et les risques de ces activités autour des cryptomonnaies et explorer des solutions législatives. Ne pas cesser l’implémentation avant que nous puissions mener ce travail c’est courir le risque [de laisser se créer] un nouveau système financier à la Suisse trop gros pour échouer ». 

Les parlementaires sont en effet très méfiants à l’égard des intentions du réseau social. Ils ne croient pas à l’indépendance de cette cryptomonnaie, gérée sur le papier par l’association Libra avec d’autres entreprises comme Visa, Lyft, Vodafone et Coinbase. Selon The Guardian, dans les faits, Facebook garde en effet un contrôle important sur l’association dont elle paie directement le salaire d’une demi-douzaine d'employés. Autre problème : la polémique Cambridge Analytica qui n’a, à leurs yeux, qu’à peine tiédi« Le peu d’informations fourni sur les objectifs, rôles, usages potentiels, et sécurité de la Libra et Calibra expose l’échelle massive des risques et l’absence de protections législatives claires. Si des produits et services comme celui-ci sont laissés improprement régulés et sans suffisamment de contrôle, alors ils pourraient poser des risques systémiques qui mettent en danger les USA et la stabilité financière mondiale », menace la lettre.

Et d’ajouter : « ces risques sont d’autant plus éblouissants à la lumière du passé trouble de Facebook, qui n’a pas toujours garanti la sécurité des données de ses utilisateurs. Pour exemple, Cambridge Analytica, une firme de consulting politique choisie par la campagne de Trump en 2016, a eu accès aux données privées de plus de 50 millions de personnes qui ont été utilisées pour influencer l’attitude des électeurs lors du vote ». Mark Zuckerberg va semble-t-il devoir réellement s’accrocher si il veut que Libra devienne une réalité…

Source : The Guardian

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Libra : Facebook pourrait annuler le lancement de sa cryptomonnaie

Facebook devrait décaler, voire pourrait purement annuler le lancement de sa cryptomonnaie Libra. La firme de Mark Zuckerberg admet que le chantier technologie est gigantesque et qu’elle manque d’expérience et d’expertise en la matière. Sans parler de la défiance des…

Libra : Mark Zuckerberg défend la cryptomonnaie de Facebook

Libra ne doit pas susciter d’inquiétudes, estime Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook explique que le projet est sûr, stable et bien régulé. Il s’en est assuré en tissant des partenariats avec des poids lourds de la tech, des télécoms…

Libra : gare aux arnaques qui se multiplient avant même son lancement

Libra, la cryptomonnaie de Facebook n’est pas encore lancée que des arnaques se multiplient sur Internet. Des sites web frauduleux poussent comme des champions pour escroquer les internautes. Aucune plateforme officielle ne propose encore d’acheter ou même de pré-commander des…

Le Bitcoin consomme plus d’électricité que la Suisse

Le Bitcoin consomme davantage d’électricité tous les ans que la Suisse, révèle une étude. Pour sensibiliser les utilisateurs de cryptomonnaies à la question de l’énergie, des chercheurs ont mis en ligne un vaste comparateur. Le site contient des données étonnantes…

Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.