LG G2 : une version avec batterie amovible et micro SD [Video]

Maj. le 6 octobre 2018 à 1 h 33 min

Le LG G2 a été dévoilé par LG la semaine dernière, l’occasion de découvrir un bon smartphone haut de gamme aux caractéristiques alléchantes et aux très bonnes finitions. Mais l’absence de port microSD et la batterie non amovible pourraient en refroidir certains. Il existe pourtant une version du téléphone avec ces deux spécificités.

C’est le déballage du LG G2 en vidéo qui nous dévoile ces caractéristiques qui semblaient pourtant manquer lors de la présentation. L’explication est que la marque va commercialiser deux versions de son téléphone, comme peut le faire Samsung. La version « internationale » qui arrivera chez nous sera bien celle dévoilée lors de la présentation, alors que la version du LG G2 avec port microSD et batterie amovible est attendue en Corée, le pays du constructeur.

Batterie amovible et carte microSD pour le LG G2

C’est cette version qui est montrée dans la vidéo. Il semble que LG connaît bien les consommateurs coréens et leurs exigences pour ce qui est d’étendre la mémoire de stockage ou prolonger l’autonomie de leur téléphone. Pour nous autres, « reste du monde », il faudra se contenter de la version « brique ». On pourra se consoler en se disant que le modèle international du LG G2 comprend une batterie de 3000 mAh quand le modèle coréen ne possède que 2610 mAh, soit une différence de 390 mAh.

On ne sait pas vraiment si cela fait la différence en terme de finitions ou de poids, mais il y a des chances que cela soit négligeable. Au niveau de l’épaisseur, cela se joue à un demi-millimètre. Il ne vous reste plus qu’à acheter une version coréenne ou faire avec le modèle internationale si vous souhaitez vous procurer le LG G2 qui au niveau des caractéristiques techniques comme des fonctionnalités logicielles semble à la hauteur.

Il est attendu en France entre la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre. Le prix du LG G2 sera celui d’un haut de gamme à sa sortie, 599 euros pour la version 16 Go et 629 euros pour la version 32 Go.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…