Les VPN, l’arme des Russes pour échapper à la censure du Kremlin

 

Depuis le début du conflit en Ukraine, la Russie a pris soin de bloquer des centaines de sites internet afin de contrôler l'accès aux informations concernant la guerre. Pour contrer le rideau de fer numérique mise en place par le Kremlin, de plus en plus de citoyens russes ont décidé d'utiliser un VPN, pour consulter une information libre.

vpn explosions telechargements russie
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez peut-être, la Russie a mis en place un rideau de fer numérique depuis le début du conflit en Ukraine. Le Kremlin chercher à contrôler la moindre information qui circule dans le pays, le but étant d'éviter aux citoyens russes d'obtenir des renseignements qui contredisent le discours du gouvernement sur la guerre.

D'ailleurs, les autorités russes ont promulgué une loi à la début mars 2022 qui prévoit jusqu'à quinze ans de prison aux auteurs de “fausses informations”, que ce soit pour les journalistes ou pour n'importe quel citoyen qui publie du contenus sur les réseaux sociaux. Fort heureusement, de nombreux citoyens russes ont décidé de trouver des moyens efficaces pour contrer ce rideau de fer 2.0.

Nos confrères du Washington Post racontent l'histoire de Konstantin, chef d'entreprise russe de 52 ans. Comme de nombreux citoyens en Russie, Konstantin a décidé de faire appel à un VPN, un réseau privé virtuel, pour naviguer en toute anonymat sur la toile. Et surtout, pour consulter l'ensemble des sites bloqués par la Roskomnadzor, le gendarme des télécoms russes.

Les Russes s'équipent en masse en VPN pour éviter la censure

Depuis le début de la guerre en fin février, le nombre de téléchargements des VPN a explosé en Russie et se compte désormais en centaine de milliers par jour. Comme l'expliquait la société Atlas en mars 2022, les abonnements des VPN ont augmenté de 1906 %. Selon Konstantin, le fait d'utiliser un VPN dans son appartement moscovite lui rappelle des souvenirs des années 1980 en Union Soviétique, lorsqu'il utilisait une radio à ondes courtes pour entendre Radio Liberty, une radio financée par les États-Unis.

Nous ne savions pas ce qui se passait autour de nous. C'est à nouveau vrai maintenant. Beaucoup de gens en Russie se contentent de regarder la télévision et de manger tout ce que le gouvernement leur donne à manger. Je voulais savoir ce qui se passait réellement”, explique-t-il.

Malgré le blocage des VPN les plus populaires ordonné par la Russie en septembre 2021, les inscriptions quotidiennes à des VPN est passé de 15 000 avant la guerre à pas moins de 475 000 en mars. Encore cette semaine, les téléchargements se poursuivent à un rythme de 300 000 par jour, d'après des données compilées par la société d'analyse Apptopia. Début avril, l'opérateur de télécommunications russe Yota a indiqué que le nombre d'utilisateurs de VPN était 50 fois supérieur à janvier. Il y a un mois, le Kremlin a pris des dispositions pour empêcher le recours aux VPN, en bannissant les résultats des VPN sur Google. Cela n'aura heureusement pas suffit.

Source : Washington Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !