VPN : la demande explose en Russie après le début de la guerre

 

D'après une étude menée par la société Atlas VPN, la demande en VPN en Russie a explosé après le début de l'invasion en Ukraine. Selon les données enregistrées, les abonnements pour des VPN ont augmenté de 1906 %.

russie demande vpn
Crédits : Pixabay

Atlas VPN, l'un des leaders sur le marché des VPN gratuits, vient de publier les résultats de sa dernière étude dédiée à la demande en Russie. D'après les données récoltées par l'entreprise, les utilisateurs russes sont de plus en plus nombreux à vouloir s'équiper d'un VPN depuis le début du conflit en Ukraine.

En effet, le nombre d'abonnements dans le pays a augmenté de 1906 % après les premiers moments de l'invasion. Selon Atlas VPN, cela traduit une volonté des utilisateurs russes de garder un accès illimité à Internet. La poussée des installations de VPN a commencé dès le 16 février 2022, soit le jour où les premières cyberattaques ont touché les infrastructures ukrainiennes.

Lorsque les troupes russes sont entrées officiellement dans le pays le 25 février, la demande en VPN a augmenté une nouvelle fois de 241 % par rapport à la moyenne, avant d'enregistrer un bond de 1076 % par rapport à la normale le 26 février. “Nous prévoyons que l'intérêt pour les VPN restera à ces hauteurs dans les semaines à venir. Cependant, si des évènements majeurs se poursuivent, nous pourrions voir les chiffres grimper encore plus haut”, assure l'entreprise.

Les Russes veulent échapper au contrôle du gouvernement sur Internet

Comme vous le savez peut-être, il est déjà arrivé par le passé que la Russie bloque l'accès à certains services et à certains contenus sur le Web, notamment en lien avec la consommation de drogues, d'alcool, avec le terrorisme ou encore avec la gestion de la crise sanitaire par les autorités russes.

En mai 2021 d'ailleurs, la Russie a exigé que Google supprime certains de ces contenus, menaçant au passage de ralentir le trafic du moteur de recherche dans le pays et d'infliger à la compagnie américaine une amende salée de 5 milliards de dollars. Le gouvernement russe avait déjà imposait un ultimatum similaire à Twitter. Plus récemment, la Russie a justement cherché à renforcer son emprise sur l'internet du pays en bloquant les VPN les plus populaires sur son territoire. On retrouvait dans la liste des grands noms du marché comme NordVPN, ExpressVPN ou encore HolaVPN. 

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !