Les AirTags sont-ils vraiment bannis des avions de Lufthansa ?

 

Plus tôt aujourd’hui, de nombreux rapports ont fait état d’une nouvelle mesure prise par la compagnie aérienne allemande Lufthansa visant à bannir les appareils AirTags de ses avions, mais est-ce vraiment le cas ?

airtag recap actus
Crédits : AirTag

La compagnie aérienne allemande Lufthansa aurait banni les AirTags de ses vols après un « horrible été » avec de nombreux bagages perdus. Sur Twitter, un représentant de la compagnie a déclaré en réponse à un internaute que Lufthansa « interdit les AirTags activés dans les bagages, car ils sont classés comme dangereux et doivent être désactivés ».

Un autre représentant a ensuite rapidement affirmé que la décision était basée sur des directives internationales. La compagnie justifie sa décision par le fait que les directives de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) stipulent que les objets ayant une fonction de transmission doivent être désactivés pendant un vol. Lufthansa ajoute que les propriétaires d'AirTag (et les autres traceurs similaires) doivent éteindre les appareils avant d'enregistrer leurs bagages.

Lire également : Des AirPods oubliés permettent à la police de sauver un bébé d’un kidnapping

Lufthansa réfute la nouvelle mesure visant à bannir les AirTags

Après que la polémique a pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux, un porte-parole de Lufthansa a finalement déclaré à Airways Magazine que Lufthansa n'a pas interdit les AirTags sur ses vols. Cependant, la compagnie note qu'il existe « une réglementation permanente de l'OACI sur ces dispositifs, mais cela n'a rien à voir avec Lufthansa ou tout autre transporteur ».

Pourtant, cette réglementation semble seulement concerner les appareils avec des batteries lithium ion, tandis que les AirTags utilisent seulement des piles CR2032. D’ailleurs, si vous devez changer les piles de vos appareils, Apple déconseille d’acheter des piles au goût amer.

Une décision de bannir les AirTags dans ses vols aurait été assez étrange. En effet, les AirTags d'Apple et autres traceurs de bagages sont rapidement devenus l'accessoire de voyage en vogue en 2022, alors que le secteur de l'aviation, à court de personnel, peine à répondre à la demande. Cette situation sans précédent entraîne de nombreuses annulations et retards, ainsi que de nombreux bagages perdus ou retardés. Récemment, nous avions d’ailleurs entendu l’histoire d’une valise perdue à l’aéroport équipée d’un AirTag qui avait voyagé toute seule au Portugal.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !