Twitter accepte enfin de donner à Elon Musk les données sur les faux comptes pour sauver le rachat

 

Twitter se prépare à accorder à Elon Musk un accès sans précédent aux données de la plateforme afin de répondre à ses préoccupations concernant les faux comptes. Twitter se prépare à donner à Musk un accès à l'API dite “firehose” (tuyau d’incendie) qui contient chaque tweet publié sur la plateforme.

elon musk vendre actions tesla

Twitter s'apprête enfin à se conformer à la demande d'Elon Musk concernant les données relatives aux faux comptes, après que le dirigeant de Tesla a menacé de ne pas racheter l'entreprise en cas de refus. L'accord pourrait contribuer à remettre sur les rails l'opération d'acquisition de Twitter par Musk pour 44 milliards de dollars.

Selon le Washington Post, l'entreprise prévoit de donner au milliardaire un accès complet à son “firehose”, une base de données interne qui comprend des détails sur les plus de 500 millions de tweets postés sur le service chaque jour. En plus de donner un aperçu de ce qui se passe sur le réseau social en temps réel, elle comprend des données sur les appareils et des informations sur les comptes qui accèdent à la plateforme.

Lire également : Elon Musk se fait humilier sur Twitter après avoir volé le mème d’un site satirique

Pourquoi le nombre de faux comptes est-il si important pour Elon Musk ?

Pour rappel, Musk a conclu un accord juridiquement contraignant pour le rachat de Twitter en avril. Cependant, ce dernier a annoncé que la transaction ne peut avoir lieu que si la société fournit davantage d'informations sur la prévalence des faux comptes sur sa plateforme. Le milliardaire a affirmé, sans présenter de preuves, que Twitter a considérablement sous-estimé le nombre de ces “robots spammeurs”, ces comptes automatisés qui font généralement la promotion d'escroqueries et de fausses informations, sur son service.

En effet, Twitter avait annoncé que le nombre de faux comptes tournait autour de 5 % du nombre total d'utilisateurs, mais selon Elon Musk, ce chiffre serait plus proche des 20 %. Il est important pour Elon Musk de savoir exactement combien de faux comptes sont présents sur la plateforme, puisqu’il pourra alors évaluer si son offre correspond bien à la valeur réelle de Twitter.

Plus la plateforme comptera de faux comptes, moins la valeur du réseau social sera élevée. Si Twitter avait menti sur cette information, cela pourrait permettre à Elon Musk de se retirer de l’accord et payer la pénalité de 1 milliard de dollars pour la rupture du contrat. Cependant, selon Hindenburg Research, une société d’investissement, Musk pourrait ensuite faire une nouvelle offre moins importante qui correspondrait mieux à la valeur actuelle de l’entreprise, et ainsi économiser quelques milliards de dollars.

Source : The Washington Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !