Le modem 5G de Huawei est bien moins efficace que ceux de Samsung et Qualcomm

Le modem 5G de Huawei, le Balong 5000, est loin d’être un modèle de conception et d’optimisation selon un rapport. Il serait inutilement imposant et gourmand en énergie comparé au X50 de Qualcomm et à l’Exynos 5100 de Samsung. La situation devrait toutefois s’améliorer dans les prochains mois avec l’arrivée des modems 5G directement intégrés au SoC.

balong 5000 huawei 5g

Si Huawei est champion incontesté de la 5G en termes d’infrastructures réseau, il semble qu’il soit moins performant que ses concurrents en ce qui concerne les modems de smartphones. D’après un rapport du cabinet IHS Markit cité par VentureBeat, ses concurrents Qualcomm (Snapdragon) et Samsung (Exynos) font mieux que le Balong 5000 lancé par Huawei au début de l’année 2019.

5G : le modem Balong 5000 de Huawei souffre de choix de design contestables

Après avoir démonté six smartphones compatibles 5G, le bilan de IHS Markit est clair : en se basant sur la taille de la puce, la conception du système et la mémoire, Huawei a lancé sur le marché une solution peu efficace. Conséquence : on se retrouve avec un composant plus grand, plus cher et plus énergivore que ce qu’il aurait pu être. Principal reproche fait au groupe chinois : le modem Balong 5000 5G est compatible 5G/4G/3G/2G, ce qui en fait un produit inutilement complet puisqu’il est associé à un SoC Kirin qui intègre déjà son propre modem 4G/3G/2G. Cette redondance provoque une hausse superflue des coûts, de la consommation de la batterie et de l’espace nécessaire.

Des choix de design « loin d’être idéaux » selon les experts de IHS Market. Le modem X50 de Qualcomm, la référence, est deux fois plus petit que le Balong 5000. L’Exynos 5100 de Samsung propose des dimensions très proches de celles du X50. Le cabinet estime que la situation devrait s’améliorer en 2020 avec l’intégration des modems 5G/4G/3G/2G directement dans les SoC. Cela va permettre de réduire les coûts et d’améliorer l’efficacité énergétique ainsi que l’optimisation. Une fuite évoque d’ailleurs la possibilité du lancement d’un SoC Kirin 5G par Huawei en plus du Kirin 985 d’ici fin 2019.

Source : VentureBeat

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…

Mi True Wireless : Xiaomi lance ses propres AirPods à 80 euros

Xiaomi a lancé ses écouteurs Bluetooh sans fil Mi True Wireless en France. Commercialisés au prix de 80 euros, ils se posent comme une alternative plus abordable aux AirPods d’Apple. La marque chinoise a également sorti son Mi 9T et…

Samsung et AMD vont mettre des GPU Radeon dans les smartphones

Samsung et AMD ont signé un partenariat pour mettre des GPU Radeon dans des smartphones avec la promesse de meilleures performances graphiques et d’une bonne efficacité énergétique. Ces GPU seront intégrés dans les puces Exynos en lieu et place des…

Samsung lance deux contrôleurs USB-C compatibles avec la charge rapide 100W

Samsung vient de lever le voile sur deux contrôleurs USB-C capables de supporter jusqu’à 100 W de puissance. A la traîne dans le domaine de la recharge rapide, avec notamment des Galaxy S10 cantonnés à 15W, le constructeur sud-coréen se prépare apparement à rattraper…

Samsung refuse de fournir ses modems 5G à Apple

Samsung aurait été approché par Apple, intéressé par ses modems 5G Exynos 5100 pour une prochaine génération d’iPhone. Le constructeur et fondeur sud-coréen a indiqué à son concurrent que cela n’allait pas être possible. La firme de Cupertino se retrouve…