Le Huawei Mate 30 risque de se faire refouler de certaines boutiques françaises

Maj. le 14 septembre 2019 à 16 h 20 min

Jeudi prochain, Huawei présentera ses tout nouveaux flagship, les Mate 30 et Mate 30 Pro. Si tous les yeux sont rivés sur ses nouvelles fonctionnalités, certains risquent néanmoins d’être déçus en apprenant que le smartphone pourrait être banni de certaines enseignes françaises.

Huawei Mate 30
Crédit image de rendu : Techgarage et Ben Geskin

À quelques jours du lancement des Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro, les deux appareils n’ont presque plus rien à cacher. Palpitant à l’aide d’un Kirin 990, doté d’un quadruple photo arrière et profitant d’un design aux bords hyper arrondis. En revanche, si l’on en croit une photo qui a fuité de l’appareil en marche, il semble que l’appareil sera livré avec une version pure d’Android, sans aucune fioriture, mais surtout sans la moindre application Google. De quoi faire frémir les magasins, qui ne verraient pas d’un très bon oeil le fait de commercialiser l’appareil.

Le Huawei Mate 30 serait privé de certains linéaires en France

L’information provient du site Le Figaro. Selon lui, les distributeurs français émettraient de nombreuses réserves quant à la commercialisation d’un smartphone pourvu d’un système d’exploitation dans sa version la plus basique qui soit. Les enseignes craindraient que les utilisateurs ramènent leur nouvel appareil parce qu’ils ne parviennent pas à installer la moindre application. Rappelons à ce titre que le Mate 30 devrait être dépourvu de l’application Google Play Store, laquelle permet justement d’accéder à un catalogue de plus d’un million d’applications. Si l’on parle d’un APK à installer séparément, cela risque malgré tout de rebuter les utilisateurs les plus dilettantes. Une prise de risque que voudraient éviter les distributeurs, donc.

Il faudra attendre le 19 septembre prochain pour découvrir ce qui se cache derrière le système d’exploitation des Mate 30 et Mate 30 Pro. Huawei parviendra-t-il à trouver un accord de dernière minute avec l’administration Trump, de telle sorte que le fabricant embarque une version plus classique d’Android et des applications Google ? Ou trouvera-t-il une astuce pour que l’utilisateur ait l’impression de se retrouver avec à une version standard d’Android et accède au Play Store en toute sérénité ? Rendez-vous dans quelques jours pour le découvrir.

Source : Le Figaro

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei assure qu’Harmony OS va rivaliser avec iOS d’ici 2 ans

Huawei estime qu’Harmony OS, son alternative maison à Android, sera aussi répandue qu’iOS dans les deux années à venir. Lors d’une interview, Ren Zhengfei, le fondateur du groupe chinois, a longuement évoqué l’avenir de son OS mobile maison.  Fin du mois de septembre,…

Huawei : Donald Trump accepte de lever une partie des sanctions

Donald Trump a finalement accepté de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. En marge d’un nouveau sommet entre Washington et Pékin, le président américain a décidé d’accorder des licences de vente à certaines sociétés américaines. Dans ces conditions, le…

Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Huawei assure que le futur réseau 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G, dont le déploiement en est encore à ses balbutiements. Lors d’une interview, Richard Yu, PDG de la division mobile de la firme, a pour la première fois…