Le gouvernement commence à traquer les faux pass vaccinaux

 

Après avoir passé des mois à constater l'augmentation du nombre de faux pass vaccinaux en circulation, le gouvernement a décidé d'agir et commence enfin à les bannir en masse. Depuis le 17 février 2022, la croisade des autorités contre ces faux documents est passée à la vitesse supérieure. 

faux pass vaccinaux
Crédits : Unsplash

En décembre 2021, nous avons évoqué dans nos colonnes le nombre de faux pass vaccinaux en circulation en France : plus de 110 000. Ce chiffre n'a pas cessé d'augmenter depuis, malgré le risque de se voir infliger une amende de 1000 € dès la première infraction. En fin d'année, le ministre de l'Intérieur a fait le point sur la situation, assurant que 182 000 faux pass vaccinaux avaient été repérés par la police et le gendarmerie jusqu'à maintenant.

Ce nombre est ensuite passé à 300 000, si l'on en croit une enquête publiée par l'Assurance maladie et dont les résultats ont été partagés par le ministre de la Santé Olivier Véran. Pour retirer ces faux pass de la circulation, il n'y a pas 36 solutions : les repérer, puis les mettre sur la liste noire de TousAntiCovid afin de désactiver les QR Codes en question.

À lire également : Pass sanitaire – comment Bob l’éponge et Adolf Hitler ont pu obtenir un vrai QR Code

faux pass vaccinaux
Crédits : David Libeau

Le gouvernement passe à l'action face aux faux pass vaccinaux

Alors qu'au 16 février, seulement 4 739 documents composaient la “Blacklist” de TousAntiCovid, ce chiffre a grimpé en flèche le lendemain pour atteindre les 30 000 faux pass listés et désactivés. Une donnée qui correspond d'ailleurs à la promesse faite par Olivier Véran sur l'antenne de BFM TV le 2 février. En effet, le politique avait alors garanti que cette liste noire allait accueillir 30 000 faux pass supplémentaires.

Depuis le 17 février, cette liste s'allonge régulièrement par vague de 10 000 pass. Au 21 février, le développeur David Libeau décomptait 74 631 pass blacklistés. Quoi qu'il en soit, il était temps que le gouvernement passe à l'action. Il faut dire jusqu'au 16 février, cette liste n'avait pas dépassée les 5000 faux pass vaccinaux enregistrés. En d'autres termes, il restait encore des dizaines de milliers de faux documents à retirer de la circulation. Pour rappel, des publicités pour de faux pass sanitaires ont également envahi les réseaux sociaux depuis la fin d'année 2021. Malheureusement, pour Meta (et les autres réseaux sociaux) et les autorités, il est très compliqué de limiter au maximum leur diffusion.

Source : Twitter



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !