Le fondateur de Huawei met en garde ses employés contre un avenir difficile

 

Ren Zhengfei, le patron de Huawei a adressé une lettre à ses employés dans laquelle il évoque des années difficiles à venir dans un contexte où la firme est acculée de toutes parts. Il émet également une mise en garde concernant de potentielles pertes d'emplois. 

huawei baisse salaire employés bonne année iphone

D'habitude très peu bavard, le patron de Huawei est sorti de sa tanière depuis quelques jours, situation d'urgence oblige. Il a essayé d'apaiser les tensions tout en réfutant les accusations d'espionnage portées à l'encontre de son entreprise.  En interne, il prépare également ses salariés au pire. Dans une note adressée à toute l'équipe, Ren Zhengfei affirme que « les choses se sont trop bien passées pour l'entreprise au cours des 30 dernières années ». C'est la fin de la belle histoire, l'avenir s'annonce moins radieux.

Huawei se prépare à des années difficiles

L'entreprise affirme avoir atteint un chiffre d'affaires de 100 milliards de dollars en 2018, contre 1 milliard il y à 20 ans. Et ce, grâce à ses deux activités principales : les infrastructures de télécommunication et la fabrication de smartphones. Mais cette croissance explosive pourrait ralentir, prévint le fondateur de Huawei.

« Nous étions dans une phase d'expansion stratégique, notre entreprise s'est développée de manière impressionnante ». Pour lui, les années à venir ne seront pas aussi faciles. « Pour remporter la victoire finale, nous devons procéder à une rationalisation de l'organisation », prévient-il. Les objectifs irréalistes devront être révisés à la baisse.

« Nous allons devoir nous séparer des employés médiocres et réduire les dépenses de main-d'œuvre » a menacé le patron du groupe. L'alerte du fondateur de Huawei est à la mesure des pressions que subit actuellement l'entreprise et contraste avec l'objectif du constructeur de s'installer sur le toit du marché des smartphones.

Lire aussiLes États-Unis et l’Europe peuvent-ils empêcher Huawei de devenir numéro 1 ?

L'objectif n'est peut-être pas hors de portée tant que la firme arrive à limiter les dégâts en ce qui concerne sa division consacrée aux mobiles. Un cabinet d'analyse voit d'ailleurs Huawei rester numéro 2 du marché des smartphones en 2019, devant Apple.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !