L’ADSL recule pour la première fois, mais la fibre est en plein boom !

Maj. le 10 avril 2016 à 20 h 24 min

Pour la première fois en France, le nombre d’abonnés ADSL a baissé, c’est maintenant la fibre optique qui serait le moteur de croissance du marché. En effet, l’ADSL a perdu près de 290.000 clients et la fibre, elle, a vu son nombre d’adhérents bondir de 67% soit tout proche du million d’abonnés. Les utilisateurs français passent de plus en plus du haut débit à du très haut débit.

internet-france-resilience

Au 31 décembre 2014, nous n’étions pas moins de 26 millions d’abonnés haut débit et très haut débit sur réseaux fixes, sur l’année au complet, c’est près de 1 million d’abonnés supplémentaires par rapport à 2013, soit +4%. L’internet français est en forme, mais c’est surtout les réseaux très haut débit qui font tourner la machine puisque le nombre d’abonnés au très haut débit est actuellement de 3,1 millions et a augmenté de 50% sur un an.

Une belle performance qui dans le détail donne une augmentation de 67% du nombre d’abonnés à la fibre optique FTTH, une augmentation de 16% du nombre d’abonnés pour les réseaux très haut débit équivalent ou supérieur à 100 Mbit/s et pour finir, une augmentation de 72% pour ceux en VDSL2. La totalité des offres du très haut débit est en hausse. C’est d’ailleurs la fibre optique qui maintient le groupe Numericable-SFR actuellement.

tableau abonnés haut et très haut débit

Cependant, cela pourrait augmenter beaucoup plus,le nombre d’abonnements très haut débit actuel ne représente que 23% du nombre total de foyers éligibles à ces offres. Une grande partie des Français éligibles au très haut débit ne veulent donc pas passer le cap, ou ne savent pas qu’ils peuvent y avoir droit.

Quoi qu’il en soit, le très haut débit est en pleine forme, c’est moins le cas pour le haut débit et c’est plutôt logique car de plus en plus de gens vont passer « à la vitesse supérieure ». Aujourd’hui, le nombre d’abonnés haut débit est de 22,9 millions, et ce nombre a baissé de près de 290.000, comme je vous le disais, c’est la première fois qu’il est en recul.

Comme vous pouvez le voir sur ce graphique de l’ARCEP ci-dessous, le nombre d’abonnés haut débit n’a cessé d’augmenter depuis 2008, tout comme le très haut débit, mais en 2014 et en particulier au dernier trimestre, le haut débit n’a pas décollé.

graphique progression abonnements

Ce sont les abonnés xDSL avec un débit inférieur à 30 Mbit/s qui décident de migrer vers des débits plus intéressants, les abonnés haut débit par câble/Wi-Fi/satellite, eux, ne bougent pas. Ces derniers sont même encore plus nombreux avec une progression de 35000 abonnés sur le dernier trimestre 2014, soit un total de 480000 abonnés.

Internet en France vis bien et progresse toujours plus chaque année, 2015 sonnera peut-être le glas des abonnements haut débit pour une migration vers le très haut débit qui va être la « prochaine étape » de notre internet fixe. Êtes-vous un utilisateur Très Haut Débit ou Haut Débit ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : nous sommes 4,2 milliards d’internautes dans le monde

4,2 milliards d’internautes dans le monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à internet, notamment grâce aux smartphones, et cela se ressent dans les chiffres. Premiers bénéficiaires de cette nouvelle audience : les réseaux sociaux comme…