Le groupe SFR-Numericable cumule les pertes à cause du mobile, la fibre optique le sauve !

Maj. le 21 mars 2018 à 21 h 14 min

L’année 2014 a été rythmée par divers rachats d’entreprises et en particulier par ceux effectués par Patrick Drahi, SFR et Virgin. Par ailleurs, cette récente fusion entre SFR et Numericable n’a pas l’air de faire du bien puisque les résultats du groupe finissent dans le rouge à la fin de l’année 2014, un bilan décevant. Le coût du rachat pèse encore lourd dans le rapport, il faut aussi le prendre en compte.

numericable-sfr

Eh oui, ce n’est pas si simple de se remettre du rachat d’un opérateur aussi énorme que SFR et d’un MVNO assez imposant comme Virgin en si peu de temps. Le groupe a dû régler ses dettes d’intérêts dues au rachat et sans même pouvoir toucher au gain effectué par l’opérateur au carré rouge. C’est ce pour quoi le chiffre d’affaires du groupe est en baisse de 5% face à 2013, 11,4 milliards d’euros, dont une perte nette de 175 millions d’euros.

Cependant, le directeur du groupe, Thierry Lemaitre, ne veut pas tenir compte de ce bilan dans le rouge et déclare « Attendez les comptes du premier trimestre pour juger » . Le groupe n’est pas à bout de souffle et arrivera sûrement à surmonter ses déboires financiers de l’année 2014, enfin nous verrons cela à la fin du premier trimestre.

resultat-financier-sfr-numericable-2014

Pour autant, Numéricable confirme ne pas être dans le rouge uniquement à cause du rachat de SFR, la concurrence dans le domaine du mobile étant de plus en plus féroce, les coups sont parfois durs à prendre. Fin 2014, SFR comptabilise 22,939 millions de clients, soit 1,2% de moins qu’en 2013, ceci s’explique peut-être par la lenteur de l’opérateur à déployer son parc d’antennes 4G.

Les forfaits sont aussi en de mauvaises conditions puisqu’ils subissent une baisse de 4,9% sur l’année, de plus, les forfaits prépayés ont moins la côte chez SFR et c’est une baisse de 14% des utilisateurs pour 2014 qui en est le résultat. Pour finir, le groupe a moins de clients et ils lui rapportent moins, l’ARPU (Average Revenue Per Unit, Revenu moyen par client)  a baissé de 5,9%.

nombre-client-mobile-2014-sfr-numericable

Pour remédier à tous ces soucis, le directeur financier du groupe Numericable-SFR a donné ses objectifs de l’année 2015. En premier lieu on devrait voir une simplification des offres et de la stratégie de la marque, ensuite, amélioration de la présence et distribution en boutique, amélioration de la gestion de la relation client et, pour finir, un accroissement de l’utilisation de la fibre optique.

Ce bilan financier est taché de mauvais bilans, sauf sur la fibre. C’est une progression de 4,5% du nombre de clients disposant de la fibre optique, une pratique qui se démocratise de plus en plus. Comme vous avez pu le voir, le groupe compte bien continuer à surfer sur le succès de cette dernière. Pensez-vous que le groupe Numericable-SFR a fixé les bons objectifs pour 2015 ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR (Altice) dément vouloir vendre BFM Business

Mise à jour du 5 octobre 2018 : SFR (Altice) a rapidement démenti les rumeurs dans un communiqué de presse. Le groupe précise que la rumeur de la vente de BFM Business a « fait l’objet d’un démenti ».  SFR (Altice) envisage…