Anthony Hopkins revendique le nom d’Ethereum sur Twitter

 

Anthony Hopkins, le célèbre comédien britannique, s'apprête à acheter son premier token non fongible (NFT). Le comédien a demandé des recommandations à plusieurs personnalités sur son compte Twitter. Il a également transformé son nom en adresse Ethereum.

anthony hopkins nft

Les tokens non fongibles (NFT) ont toujours la cote. De plus en plus de marques et de personnalités se lancent dans le monde des oeuvres numériques certifiées sur la blockchain, malgré la baisse des ventes. C'est notamment le cas d'Anthony Hopkins, l'acteur qui incarne notamment Hannibal Lecter, a cherché des recommandations sur Twitter concernant son premier achat de NFT.

“Je suis étonné par tous les grands artistes NFT. Je me lance pour acquérir ma première pièce, des recommandations ?”, a récemment demandé Anthony Hopkins. Le comédien a interpellé plusieurs personnalités ayant déjà rejoint le mouvement, comme Snoop Dogg, Jimmy Fallon ou Reese Witherspoon.

Anthony Hopkins opte pour une adresse Ethereum en guise de nom sur Twitter

L'acteur aux deux Oscars ne s'est pas arrêté là. Il a également changé son nom Twitter en adresse de portefeuille sur la blockchain Ethereum. Hopkins s'est appuyé sur Ethereum Name Service, un service développé sur la blockchain Ethereum qui permet d'acheter des noms de domaine en . eth. Ce nom de domaine renvoie vers une adresse sur la chaîne de blocs.

C'est une version raccourcie et facile à lire d'une adresse comme 0x5b4b7f43140e79a4452408ce10dd64fd17d8a2e5. Entièrement décentralisé, le service ambitionne de devenir le DNS (Domaine Name Service) de l'Internet 3.0 en fournissant un nom de domaine unique à tous les internautes. Sur Twitter, le comédien gallois se fait désormais appeler AHopkins.eth. Plusieurs personnalités ont fait la même chose au cours des derniers mois.

Lire aussi : Kanye West se lance dans les NFT après avoir critiqué ses fans

Ce n'est pas la première fois qu'Anthony Hopkins montre un interêt particulier pour le monde des tokens non fongibles. L'an dernier, Zero Contact, l'un de ses derniers films, a été lancé sous la forme d'un NFT sur Vuele, une plateforme spécialisée. Le réalisateur du long métrage, Rick Dugdale, avait alors estimé que “l'avenir du secteur du cinéma est la blockchain… Cela pourrait être un scénario où, avant la sortie en salle ou le divertissement à domicile, un film sort en tant que NFT” en avant-première.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !