La PS5 se vend moins bien que la PS4, la pénurie plombe les résultats de Sony

 

Sony a livré ses chiffres financiers de l’année 2021. Si la PS5 connaît un certain succès, elle est pénalisée par la pénurie de semi-conducteurs qui n’en finit pas. Ainsi, elle se vend un peu moins bien que la PS4 en son temps.

PS5

Cela fait plus d’un an que la PS5 est sortie et même après tout ce temps, elle est toujours victime de la pénurie de semi-conducteurs. Cela se ressent dans les chiffres de ventes partagés par Sony à l’occasion de son bilan financier. S’ils sont bons, ils sont tout de même loin d’être stratosphériques.

Lors du dernier trimestre 2021, le plus important de l’année, Sony a vendu 3,9 millions de PS5 « seulement ». Cela ne représente qu’une petite progression par rapport au trimestre précédent (3,5 millions). Ce n’est pas là une question de ralentissement de la demande, mais de stock de PlayStation 5. Sans console à vendre, les chiffres ne décollent pas.

Sony n’arrive pas encore à dépasser les ventes de la PS4

Au 31 décembre 2021, Sony a donc vendu 17,3 millions de PS5 au total. C’est moins que la PS4 en son temps. Au 31 décembre 2014 (la PS4 étant sortie en novembre 2013), Sony avait vendu 20 millions de consoles.

Ces chiffres, certes bons mais pas incroyables, n’empêchent pas la division jeu vidéo de Sony de faire une très bonne année. Son chiffre d’affaires hardware n’est certes pas aussi bon que prévu (1,5 milliard d’euros contre 2,5 milliards à l’époque PS4) mais est largement compensée par sa partie logicielle (4,7 milliards d’euros). Quoi qu’il en soit, la partie gaming de Sony représente un quart du chiffre d’affaires de la société, ce qui en fait sa division la plus rentable.

La grande question pour 2022 est de savoir si les ventes de la PS5 vont réellement décoller ou non. Il est difficile d’estimer la demande, mais chaque console mise sur le marché est vendue rapidement. Il n’y a qu’à voir les sites marchands dévalisés quelques minutes seulement après avoir ajouté du stock. Le marché sera donc suspendu à cette pénurie de semi-conducteurs qui paralyse l’industrie depuis maintenant deux ans. Si les plus optimistes voient la sortie de crise cette année, d’autres estiment qu’elle pourrait durer jusqu’en 2023.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !