La mise à jour Android 9.0 Pie arrive effectivement plus vite grâce à Treble et Android One

Treble et Android One ont bien un effet sur la vitesse de déploiement de la mise à jour Android Pie 9.0. Selon des chiffres compilés par Android Authority, les constructeurs ont été en moyenne moins longs à proposer des mises à jour que pour les versions précédentes. En moyenne les mises à jour Nougat avaient mis 192 jours à arriver contre 170 pour Oreo et désormais 118 jours pour Android Pie, chez une sélection de constructeurs comprenant Samsung, Huawei, LG, Nokia, OnePlus, HTC, Sony, Motorola et Xiaomi.

android 9 pie

C’est un constat hélas récurrent : les mises à jour Android peinent à être déployées dans des délais raisonnables parmi le lineup de l’écrasante majorité des constructeurs Android. Pour faire face à ce problème, Google a lancé plusieurs initiatives, dont le Project Treble et Android One. Le premier a permis de revoir l’implémentation d’Android par les constructeurs pour simplifier le portage du code source du projet AOSP – et éviter que ces derniers ne développent à chaque fois une nouvelle implémentation vendeur. Android One propose un nouveau système d’exploitation léger à destination d’appareils d’entrée de gamme – avec une expérience Android pure, sans logiciels constructeur, plus simple (et donc rapide) à mettre à jour.

Lire aussi : Répartition Android – Pie toujours absent, Oreo s’approche enfin des 15%, un an après sa sortie

Android 9.0 Pie arrive plus vite qu’Oreo et Nougat sur une sélection de smartphones

Or comme à chaque déploiement, un constat s’impose : la dernière version du système Android disponible peine à s’imposer. Android Pie peine toujours selon les dernières statistiques disponibles à apparaitre dans les chiffres de répartition – qui prennent en compte l’ensemble du parc Android qui dépasse allègrement les 1,5 milliards d’appareils activés. Pour autant, la plupart des grands constructeurs proposent ou s’apprêtent à proposer une mise à jour Android Pie sur un ou plusieurs appareils de leur gamme. Nos confrères d’Android Authority ont donc pris un panier de smartphones Samsung, Huawei, LG, Nokia, OnePlus, HTC, Sony, Motorola et Xiaomi, pour comparer la vitesse à laquelle les constructeurs mettent à jour leurs flagship depuis Android 7.0 Nougat.

Lire aussi : Samsung dévoile One UI sa nouvelle surcouche Android 9.0 Pie

Et ce que l’on constate immédiatement avec ces chiffres, c’est que les choses s’améliorent nettement. Au sein de ce panier, les mises à jour vers Nougat avaient mis 192 jours en moyenne à arriver contre 170 jours pour Oreo et 118 jours pour Android Pie. Avec tout de même des disparités parfois importantes entre les constructeurs. Ainsi Samsung, Huawei, Sony ou encore Xiaomi s’améliorent à chaque nouvelle sortie tandis que la situation semble au contraire empirer chez LG, Motorola, ou encore HTC. Les constructeurs les plus rapides sur le déploiement des mises à jour (hors Pixel) sont dans cette sélection OnePlus (71 jours pour Android Pie) et Sony (67 jours).

Treble et Android One à la rescousse

Bien sûr ce classement implique certains biais : il ne prend pas en compte l’ensemble des smartphones, mais une petite sélection des meilleures ventes du marché, qui exclut les appareils plus anciens (3 ans et plus) et le milieu de gamme. Deux catégories qui tendent à recevoir les mises à jour moins vite que les autres. Android Authority relève que Project Treble et Android One ont joué ici leur rôle. Dans la seconde catégorie, on trouve pas mal de smartphones chez Nokia et Xiaomi. Android One permet également de nuancer les performances moins bonnes de constructeurs comme HTC – le HTC U11 Life sous Android One a ainsi bénéficié de Pie avant le HTC U12+.

Lire aussi : Android Q arrive déjà

Même chose chez LG où le LG G7 One a bénéficié de la mise à jour avant le LG G7 ThinQ (qui attend encore son heure…). La simplicité et le dépouillement d’Android One, qui offre une expérience Android pure, montre ainsi toute sa force. On relève qu’il reste encore beaucoup de travail avant d’accélérer les mises à jour chez tous les constructeur, tant les disparités entre ces derniers semblent rester importantes. Pensez-vous que ces efforts vont dans le bon sens ? Sont-ils suffisants ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Android 11 a lui aussi un nom de dessert en interne

Un responsable des équipes Android, Dave Burke, affirme que Android 11 a bien un nom de dessert en interne, comme les versions antérieures du système. Ainsi les équipes Google appellent Android 11 « Red Velvet Cake ». C’était une tradition depuis les…